2 min de lecture Société

Salariés au Smic : la hausse de 100 euros s'appliquera en février, annonce Édouard Philippe

Le Premier ministre explique que ce gain de 100 euros passera par une "hausse massive de la prime d'activité", qui sera élargie à un plus grand nombre de foyers.

RTL Petit Matin - Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Salariés au Smic : la hausse de 100 euros s'appliquera en février, annonce Édouard Philippe Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : Armelle Lévy | Durée : | Date : La page de l'émission
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Édouard Philippe a concédé que l'exécutif n'avait "pas assez écouté les Français" et "fait des erreurs" dans la gestion de la gestion de la crise des "gilets jaunes", dans une interview au journal Les Échos à paraître lundi 17 décembre.

"Nous n'avons pas assez écouté les Français. Je reste persuadé qu'ils veulent qu'on transforme ce pays. Je leur dis que leur impatience est la mienne. Nous allons continuer à réparer le pays en les associant davantage", a souligné le Premier ministre dans cet entretien mis en ligne dimanche soir et dans lequel il détaille les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour apaiser la colère des manifestants.

Il annonce notamment que le gain de 100 euros net pour les salariés proches du Smic passera "par une hausse massive de la prime d'activité" qui sera versée "dès le 5 février pour compléter le salaire de janvier", a annoncé le Premier ministre dans l'entretien. Cette hausse ne concernera donc pas tous les salariés au Smic car la prime d'activité tient compte de l'ensemble des revenus du ménage, mais "nous allons élargir le nombre de foyers éligibles (à la prime d'activité), qui passera de 3,8 millions à 5 millions", précise le Premier ministre.

Un débat sur le référendum d'initiative citoyenne

Le Premier ministre a également évoqué la tenue d'un débat sur le référendum d'initiative citoyenne (RIC), une des principales revendications des "gilets jaunes". "Je ne vois pas comment on peut être contre son principe. Le référendum peut être un bon instrument dans une démocratie, mais pas sur n'importe quel sujet ni dans n'importe quelles conditions", confie le chef du gouvernement. "C'est un bon sujet du débat que nous allons organiser partout en France. Comme l'est le vote blanc", a-t-il ensuite indiqué dans l'entretien. 

Le déficit devrait atteindre 3,2% du PIB en 2019

À lire aussi
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) port du voile
Dupont-Aignan veut un référendum pour savoir s'il faut interdire le voile dans la rue

Le déficit devrait se creuser légèrement en 2019 et atteindre 3,2% du PIB en tenant compte des mesures prises face à la crise des gilets jaunes, a annoncé Édouard Philippe.

Afin d'atténuer les conséquences pour les finances publiques de ces mesures, le gouvernement a décidé de limiter la baisse du taux d'impôt sur les sociétés à celles de moins de 250 millions d'euros de chiffre d'affaires l'année prochaine. Elle sera décalée d'un an pour les autres.

Muriel Pénicaud répondra aux questions d'Elizabeth Martichoux sur le détail de ces annonces lundi 17 décembre sur RTL à partir de 7h45.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Gilets jaunes Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants