2 min de lecture Gilets jaunes

Débordements sur les Champs-Élysées : "C'est la peste brune qui a manifesté", dit Darmanin

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Action et des Comptes publics appelle à "distinguer profondément" les "gilets jaunes" des casseurs présents sur les Champs-Élysées samedi 24 novembre. "L'anarchie ne peut avoir lieu sur le sol de la République", dit-il.

245x300_Sportouch Le Grand Jury Benjamin Sportouch
>
Le Grand Jury de Gérald Darmanin du 25 novembre 2018 Crédit Image : Capture d'écran / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Claire Gaveau

Une violence inacceptable. La deuxième grande mobilisation des "gilets jaunes" a été émaillée d'importants heurts à Paris, notamment sur les Champs-Élysées. Si la célèbre avenue parisienne était en partie interdite à toute manifestation, des milliers de personnes se sont pressées pour dénoncer la hausse des taxes et la baisse générale du pouvoir d'achat. 

Les affrontements avec les forces de l'ordre ont donné lieu à 103 interpellations et 101 gardes à vue, selon le dernier bilan communiqué par la préfecture de police. Malgré tout, Gérald Darmanin appelle à distinguer "profondément" les "honnêtes gens", des "casseurs professionnels de la République" qui ont infiltré ce mouvement citoyen. Et d'ajouter : "Ce ne sont pas les 'gilets jaunes' qui ont manifesté, c'est la peste brune (...) Ce n'est pas parce que vous mettez un 'gilet jaune' que vous ne portez pas une chemise brune en dessous".

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 25 novembre, le ministre de l'Action et des Comptes publics assure que les "gilets jaunes" ont "manifesté face à la politique du gouvernement mais aussi face à 20 ou 30 ans de ras-le-bol fiscal".

À lire aussi
Des "gilets jaunes" manifestent à Paris le 19 janvier 2019 Gilets jaunes
"Gilets jaunes" : 84.000 manifestants lors de l'acte 10 selon les autorités

L'anarchie ne peut avoir lieu sur le sol de la république

Gérald Darmanin
Partager la citation

"Mais ce n'est pas ces personnes que j'ai vues hier sur les Champs-Élysées", poursuit-il assurant qu'on ne "pouvait pas accepter cela". "Les casseurs professionnels de la République font honte à la République. Ils ont blessés des policiers, des gendarmes, des journalistes, ils ont attaqué leurs concitoyens. L'anarchie ne peut avoir lieu sur le sol de la République", assure-t-il. 

S'il critique les violences commises par ces quelques manifestants, Gérald Darmanin pointe également du doigt la responsabilité des leaders de l'opposition comme Marine Le PenLaurent Wauquiez et Jean-Luc Mélenchon. "Ils soufflent sur les braises du peuple (...) Christophe Castaner a eu raison de pointer les excès des démagogues de tout poil". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Manifestations Gérald Darmanin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795698084
Débordements sur les Champs-Élysées : "C'est la peste brune qui a manifesté", dit Darmanin
Débordements sur les Champs-Élysées : "C'est la peste brune qui a manifesté", dit Darmanin
INVITÉ RTL - Le ministre de l'Action et des Comptes publics appelle à "distinguer profondément" les "gilets jaunes" des casseurs présents sur les Champs-Élysées samedi 24 novembre. "L'anarchie ne peut avoir lieu sur le sol de la République", dit-il.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-darmanin-denonce-les-casseurs-professionnels-de-la-republique-7795698084
2018-11-25 13:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UJfyHh7Zy9G0uk1dh9BLXA/330v220-2/online/image/2018/1125/7795697877_gerald-darmanin-invite-du-grand-jury-le-25-novembre-2018.PNG