1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : "Ce mouvement a dépassé le stade de la raison", dit Mazerolle

ÉDITO - Olivier Mazerolle estime qu'une partie du mouvement n'entend pas arrêter la mobilisation, et a dépassé le stade de la raison, malgré les annonces du gouvernement.

Olivier Mazerolle L'Edito d'Olivier Mazerolle Olivier Mazerolle
>
"Gilets jaunes" : "Ce mouvement a dépassé le stade de la raison", dit Mazerolle Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle Journaliste RTL

Le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a annoncé ce matin sur RTL le maintien pour la journée du 15 décembre d'un dispositif de sécurité aussi massif que celui de la semaine dernière. Ainsi, l'exécutif souhaite décourager les "gilets jaunes" de se rendre à Paris. Mais cette précaution montre aussi que malgré les signes d'essoufflement du mouvement,  la plus grande incertitude règne au plus haut sommet de l'État.

Quel que soit le déroulé de la journée de demain, on n'a pas fini de prendre la mesure de ce qu'il s'est passé. Ce mouvement, c'est une fronde plébéienne, un mouvement des laissé-pour-compte, de ceux que l'on n'entend pas habituellement et dont la prise de parole a sidéré le pouvoir, mais aussi les politiques et tous ceux qui exercent une influence à un degré ou à un autre sur l'économie et la marge de la société, éditorialistes compris. Ce mouvement-là ne va pas s'arrêter du jour au lendemain

Emmanuel Macron a demandé aux "gilets jaunes" d'être raisonnable. Les plus modérés sont d'accord pour une trêve, pas parce que le  gouvernement le leur demande mais parce qu'ils espèrent qu'après ces premières annonces Emmanuel Macron va véritablement s'engager dans la concertation. 

À lire aussi
Manifestation de "gilets jaunes" à Toulouse, le 29 décembre 2018 Gilets jaunes
Les actualités de 7h30 - Les "gilets jaunes" ne sont pas convaincus par le grand débat

Ils seront peut-être entendus, mais jusqu'à quel point ? On ne le sait pas parce que ce mouvement a dépassé le stade de la raison, parce qu'il est désorganisé, parce qu'il formule des propositions irréalistes, parce qu'il est manipulé par des leaders comme celui qui joue avec les symboles de la République.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Société Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795929197
"Gilets jaunes" : "Ce mouvement a dépassé le stade de la raison", dit Mazerolle
"Gilets jaunes" : "Ce mouvement a dépassé le stade de la raison", dit Mazerolle
ÉDITO - Olivier Mazerolle estime qu'une partie du mouvement n'entend pas arrêter la mobilisation, et a dépassé le stade de la raison, malgré les annonces du gouvernement.
https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-ce-mouvement-a-depasse-le-stade-de-la-raison-dit-mazerolle-7795929197
2018-12-14 19:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/o-RlVTTrHZa96zgH9jmxKA/330v220-2/online/image/2018/1208/7795854543_des-gilets-jaunes-sur-le-vieux-port-de-marseille-le-1er-decembre-2018.jpg