1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Gérald Darmanin : la plaignante "est une menteuse", accuse l'avocat du ministre
2 min de lecture

Gérald Darmanin : la plaignante "est une menteuse", accuse l'avocat du ministre

INVITÉ RTL - Pierre-Olivier Sur, avocat de Gérald Darmanin, réplique à la nouvelle plainte pour viol déposée à l'encontre de son client par Sophie Spatz.

Gérald Darmanin, le 5 juillet 2017 à l'Assemblée nationale
Gérald Darmanin, le 5 juillet 2017 à l'Assemblée nationale
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Gérald Darmanin : la plaignante "est une menteuse délinquante", accuse l'avocat du ministre
00:04:34
Gérald Darmanin : la plaignante "est une menteuse délinquante", accuse l'avocat du ministre
00:04:30
Ludovic Galtier & Yves Calvi

Gérald Darmanin est dans la tourmente. Pour la deuxième fois en six mois, le ministre de l'Action et des Comptes publics est accusé de viol par Sophie Spatz, une ancienne call-girl de 37 ans. Le parquet de Paris a rouvert une enquête en janvier 2018, après qu'une première plainte déposée à l'été 2017 a été classée sans suite.

À en croire la victime, les faits se seraient déroulés lors d'une soirée de 2009 au cours de laquelle la plaignante serait venue demander une intervention à Gérald Darmanin

Invité de RTL mardi 30 janvier, Pierre-Olivier Sur, avocat du ministre, parle de "manipulation" et estime que cette plainte est "une injure à la parole de toutes les vraies victimes de viol". "Il n'y a pas viol, il n'y a pas eu viol, et il ne pourra jamais être dit et jugé qu'il y aurait eu viol".

Comment s'est déroulée cette soirée de 2009 ?

Le défenseur de Gérald Darmanin détaille ensuite la version des faits de son client : "La chronologie des événements est simple. On a une ancienne professionnelle du sexe qui le séduit, le manipule. Ils dînent ensemble. C'est la séquence restaurant. Puis, ils vont ensemble dans un club. C'est la séquence boîte de nuit. Et puis, ils montent à l'hôtel. Quand ils sont à l'hôtel, elle lui demande d'aller lui chercher une brosse à dents. Il va acheter une brosse à dents et du dentifrice, il remonte."

À écouter aussi

"Est-ce que l'on peut envisager qu'il n'y aurait pas eu de consentement si acte il y a eu ?", interroge l'avocat.

La contre-attaque du camp Darmanin

En 2009, cette militante à l'UMP cherche à effacer une condamnation pour "chantage, appels malveillants et menace de crime" de son casier judiciaire. Elle s'adresse alors à son parti et plus particulièrement à Gérald Darmanin. À l'époque des faits, le maire de Tourcoing était par ailleurs chargé de mission au service juridique de l'UMP. 

"Cette professionnelle a été condamnée pour menace, pour extorsion, pour chantage à de la prison. Elle a pris deux ans ferme pour chantage", rappelle alors Pierre-Olivier Sur pour décrédibiliser la parole de la victime présumée. "Cette professionnelle est une menteuse délinquante", accuse l'avocat qui balaie d'un revers de main l'accusation de "viol par surprise". "Ici, on va au classement sans suite, au deuxième classement sans suite. C'est l'évidence juridique."

Gérald Darmanin devrait déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse", comme il l'avait fait à l'été 2017 après la première plainte de Sophie Spatz. "Tous ceux qui appellent à la démission sont des complices de cette dénonciation calomnieuse", avertit enfin l'avocat.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires