1 min de lecture Georges Tron

Georges Tron : "L'UMP se couche et ses élus sont responsables"

Désavoué par l'UMP, qui a choisi un autre candidat que lui pour la présidence du Conseil départemental de l'Essonne, Georges Tron fustige l'attitude de ses collègues.

L'UMP Georges Tron le 29 mars 2015.
L'UMP Georges Tron le 29 mars 2015. Crédit : AFP / KENZO TRIBOUILLARD
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Romain Renner

Réélu dans son canton de Draveil lors des élections départementales dans l'Essonne, Georges Tron n'est pourtant pas à la fête. Désavoué par l'UMP, le président du Conseil général (désormais départemental) de l'Essonne a maintenu sa candidature à la présidence du département mais les élus de droite ont choisi François Durovray, le maire de Montgeron, pour les représenter.

"L'UMP se couche et ses élus sont responsables", déplore Georges Tron interrogé par RTL. mis en examen dans une affaire de viols. Celui qui va démissionner de la tête de l'UMP dans l'Essonne qualifie par ailleurs son rival de "candidat de Debout la France". S'il est en effet proche de Nicolas Dupont-Aignan, le président de Debout la France, François Durovray est toutefois membre de l'UMP.

Georges Tron ne porte pas Debout la France dans son cœur. L'ancien secrétaire d'État à la Fonction publique considère que Nicolas Dupont-Aignan adopte un "discours d'extrême droite" et le voit comme "un ennemi et adversaire politique, au même titre que le Front national".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Georges Tron UMP Élections départementales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants