2 min de lecture Présidentielle 2017

Front national : "Pas un jour sans que la tante recadre la nièce", note Alba Ventura

ÉDITO - Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen se déchirent sur la question de l'avortement.

micro generique L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Alba Ventura : Au Front national, "pas un jour sans que la tante recadre la nièce" Crédit Image : AFP / Archives, Anne-Christine Poujoulat | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Marine Le Pen met fin à son silence médiatique. La présidente du Front national était l'invitée du 20 heures de TF1 mercredi 7 décembre. Elle sera l'invitée du Grand Jury dimanche 11 décembre sur RTL. Une question agite son parti en ce moment : l'avortement. Ce qui l'agace au plus haut point. Il ne se passe pas un jour sans que la tante recadre la nièce. À la télé, Marine Le Pen parlait de "petite friction".

Non, la vérité c'est que c'est un sujet qui fracture le parti. Avec d'un côté Marion Maréchal-Le Pen, qui a reçu le soutien de plusieurs membres du parti, et qui souhaite revenir sur le remboursement intégral de l'avortement ; et de l'autre Marine Le Pen, Florian Philippot ou encore David Rachline, maire de Fréjus et directeur de campagne, qui ne veulent toucher à rien.

Ce n'est pas la première fois que la nièce de Marine Le Pen fait entendre sa petite musique sur le sujet. On la sait proche des milieux catholiques traditionnels. Elle fréquente la Manif pour Tous. Surtout, elle entend bien défendre ce qui faisait l'ADN du FN : le FN version Jean-Marie. Ce qui provoque une guerre avec Florian Philippot, dont on dit qu'il est l'artisan du nouveau FN, celui qui conduit la nouvelle stratégie électorale.

Marine Le Pen piégée

C'est vrai qu'il y a plusieurs années Marine Le Pen était sur une ligne plus conservatrice qu'elle ne l'est aujourd'hui. Mais elle a évolué sur cette question. C'est allé de pair avec la dé-diabolisation du parti. Aujourd'hui, elle se revendique comme une femme de son époque, une femme moderne.

À lire aussi
Alain Juppé, le 14 septembre 2020 présidentielle 2017
Juppé sur RTL : "Peut-être n'avais-je pas l'ambition présidentielle chevillée au corps"

Mais on voit bien qu'elle est piégée. Mercredi soir, elle a d'ailleurs tenté de détourner le sujeten expliquant qu'il ne s'agissait pas seulement pour elle de défendre l'IVG, mais de défendre le droit des femmes en général, jusqu'aux femmes en danger face au fondamentalisme islamiste. Une pirouette qui est tombée un peu à plat. Marine le Pen sait bien que cette question de société vient parasiter son entrée en campagne.

Elle préférerait éviter de débattre par médias interposés avec sa nièce. Elle aimerait bien passer à autre chose. Sauf qu'elle n'a pas le choix. Ce n'est pas le moment de provoquer une rupture surtout avec un membre de sa famille. Elle a déjà vécu cela avec son père.

"Remettre la France en ordre", le nouveau slogan

Que va-t-elle faire ? Vous avez vu qu'elle avait un nouveau slogan : "Remettre la France en ordre". C'est avec ce nouveau "mot d'ordre" qu'elle veut occuper l'espace jusqu'à son entrée officielle en campagne, fin février. Il y avait "la France apaisée" au tout début. Un slogan vite abandonné d'ailleurs : sans doute cela sonnait-il trop "Identité heureuse", le slogan malheureux d'Alain Juppé. Il y a aussi "Au nom du peuple".

Mais depuis, c'est un slogan plus choc que la patronne du FN a mis en avant : "Remettre la France en ordre" face, dit-elle, à deux anciens premiers ministres candidats, François Fillon et Manuel Valls.

Un slogan qu'elle décline : remettre la justice en ordre, l'école en ordre, la diplomatie en ordre, l'économie en ordre, la laïcité en ordre. Autant de sujets qui, eux, ne font pas désordre dans son parti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Front national Marine Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants