1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. François Fillon était l'invité de RTL
1 min de lecture

François Fillon était l'invité de RTL

INVITÉ RTL - Le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux, jeudi 20 avril.

François Fillon en meeting à Paris le 9 avril
François Fillon en meeting à Paris le 9 avril
Crédit : Capture d'écran BFMTV
François Fillon : "Je ne réponds pas aux questions sur les affaires à huit jours de l'élection"
01:12
François Fillon : "Je ne crois pas que Marine Le Pen puisse gagner cette élection"
00:31
François Fillon : "Être président de la République, ce n'est pas essayer de jouer la star"
00:32
François Fillon : "Au moment de voter, les Français reviendront à des choses plus raisonnables"
00:34
Soupçons d'emplois fictifs : "Le secret de l'instruction est en permanence bafoué", estime Fillon
00:45
François Fillon : "Voter Le Pen, c'est voter Macron"
00:18
François Fillon était l'invité de RTL le 20 avril 2017
14:30
François Fillon : "C'est moi qui choisis comment j'organise ma campagne"
00:45
L'invité de RTL du 20 avril 2017
14:38
Marie-Pierre Haddad & AFP

Après la vidéo de soutien de Nicolas Sarkozy à François Fillon, c'est au tour d'Alain Juppé de s'afficher au côté du candidat de la droite et du centre. Les anciens rivaux de la primaire ont visité ce mercredi les locaux de l'entreprise de musique en ligne Deezer, après l'annulation de leur visite prévue à l'école informatique 42, a indiqué l'entourage du candidat des Républicains. 

Initialement, l'ancien Premier ministre devait visiter l'école informatique 42, co-fondée par le patron de Free Xavier Niel. Contactée par l'AFP, la direction de l'école assure que "les raisons de l'annulation sont des questions de sécurité". "En ce contexte compliqué de menaces d'attentats, la délégation a préféré ne pas aller dans une école avec 2.700 jeunes. Les réactions des étudiants n'ont rien avoir la-dedans", poursuit la direction, alors que selon plusieurs médias, une partie des élèves comptait afficher son opposition à cette visite.

Concernant l'intention de François Fillon de former une majorité allant de Sens Commun à François Baroin, Jean-Pierre Raffarin a annoncé qu'il ne voulait pas que Sens Commun, mouvement issu de la Manif pour tous, dicte sa ligne au gouvernement si François Fillon était élu président de la République. "Je veille à ce que les principes républicains soient respectés, c'est pour ça que comme Alain Juppé, je ne souhaiterais pas que Sens Commun dicte sa ligne au gouvernement", a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/