1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Aquarius : "Le trafic d'êtres humains doit être qualifié de crime contre l'humanité", selon Bayrou
1 min de lecture

Aquarius : "Le trafic d'êtres humains doit être qualifié de crime contre l'humanité", selon Bayrou

INVITÉ RTL - Le maire de Pau est "pour qu'on accepte, dans le cadre européen le sauvetage, à une condition : c'est qu'on ne soit pas dans le jeu des trafiquants".

François Bayrou, invité du "Grand Jury" dimanche 14 octobre 2018
François Bayrou, invité du "Grand Jury" dimanche 14 octobre 2018
Crédit : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA PRESS
Le Grand Jury de François Bayrou du 14 octobre 2018
53:30
Le Grand Jury du 14 octobre 2018
53:39
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch
Journaliste

Privé de pavillon, l'Aquarius est très limité dans ces possibilités de débarquement. Faut-il lui accorder ? "Qu'on défende le sauvetage en mer je suis pour", dit François Bayrou.

Cependant, le maire de Pau dénonce "les pratiques des réseaux qui organisent (...) le transfert de ces jeunes hommes pour aller les laisser sombrer au milieu de la mer, parce qu'ils pensent qu'ils vont être repêchés".

Invité au Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, François Bayrou ajoute : "Il y a une prise en compte par les réseaux de trafiquants qui sont liés aux crimes les plus abjects : la drogue, les trafics d'armes et de personnes. Ils sont intégralement liés. Je suis pour qu'on accepte dans le cadre européen le sauvetage, à une condition c'est qu'on ne soit pas dans le jeu des trafiquants (...) Je suis pour qu'on qualifie le trafic d'êtres humains de crime contre l'humanité parce qu'on est trop indulgents dans ces affaires-là".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/