1 min de lecture Gouvernement

Faure dénonce "la faute grave" de Castaner après ses propos sur sa vie privée

Le premier secrétaire du Parti socialiste a fustigé la sortie de Christophe Castaner, qui a évoqué ses divorces en commentant l'affaire Griveaux, mercredi 19 février. Il en appelle à Emmanuel Macron afin "d'en tirer les conséquences".

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure
Le premier secrétaire du PS Olivier Faure Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

C'est une phrase qui pèsera lourd sur Christophe Castaner. Le ministre de l'Intérieur, commentant l'affaire Benjamin Griveaux, qui s'est retiré de la course à la mairie de Paris à cause de la diffusion de vidéos intimes, a déploré les leçons de la classe politique. 

Sur France Inter mercredi 19 février, il est allé jusqu'à évoquer la vie privée d'Olivier Faure, ex-camarade de longue date au Parti socialiste. "J'ai été surpris d'entendre Olivier Faure", a d'abord confié Christophe Castaner. 

"Je connais bien Olivier Faure à titre personnel. Je l'ai accompagné dans ses divorces, dans ses séparations. Je l'ai entendu en étant assez étonné de ses leçons de morale", a complété le ministre à propos du premier secrétaire du Parti Socialiste. 

Les réactions de la classe politique n'ont pas traîné, fustigeant la sortie du locataire de la place Beauvau. Olivier Faure lui-même a tenu une conférence de presse à l'Assemblée nationale, et a pointé la "faute grave" de son ancien compagnon de route politique. 

Macron doit en "tirer les conséquences"

À lire aussi
La ville de Paris a été désertée par ses habitants durant la période de confinement (image d'illustration) coronavirus
Coronavirus : 5 points sur "Stop Covid", le projet d'application de tracking du gouvernement

"Christophe Castaner a commis une faute grave. Dès lors, il appartient au président de la République, garant de nos institutions, de convoquer le ministre de l'Intérieur dans les meilleurs délais et d'en tirer les conséquences", a tonné le député et patron du PS. Il a ensuite publié une série de tweets afin de pointer le franchissement d'une "ligne rouge". 

Deux heures plus tôt, Christophe Castaner avait pourtant tenté de minimiser ses propos via Twitter. "Cher @faureolivier, il n’y avait ni menace ni attaque personnelle dans mon propos", a twitté Christophe Castaner. "Nous nous connaissons depuis assez longtemps pour savoir l’un et l’autre que la vie n’est pas linéaire. Et nous y avons quelquefois fait face ensemble", a-t-il rappelé. Visiblement, Olivier Faure ne l'entend pas de cette oreille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Parti socialiste Olivier Faure
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants