1 min de lecture Élections européennes

Twitter finit par autoriser la campagne du gouvernement pour les européennes

Le gouvernement souhaitait lancer une campagne afin de mobiliser les Français pour les élections européennes. Une initiative bloquée par Twitter, durant quelques jours, qui a opposé la récente loi fake news à l'État.

Twitter compte environ 330 millions d'utilisateurs à travers le monde
Twitter compte environ 330 millions d'utilisateurs à travers le monde Crédit : http://maxpixel.freegreatpicture.com
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Une campagne du ministère de l'Intérieur refusée par Twitter à cause d'une loi adoptée récemment à l'initiative du gouvernement. La situation était pour le moins ironique. Il y a quelques jours, on appris que le réseau social à l'oiseau bleu avait bloqué une campagne de communication gouvernementale courant mars visant à inciter les Français à s'inscrire sur les listes électorales en vue des élections européennes de mai

Le réseau social ne voulait pas prendre le risque d'enfreindre la nouvelle loi française contre les "fake news", promulguée le 22 décembre dernier et adoptée par le Parlement à l'automne, qui impose notamment aux principales plateformes numériques, comme GoogleFacebook ou encore Twitterde fournir les informations sur les publicités politiques qu'elles diffusent contre rémunération sur leur site, afin d'éviter des manipulations et ingérences électorales. 

Le réseau social a fini par autoriser la campagne. Coordonnée par le Service d'information du gouvernement (SIG), la campagne "#Ouijevote" a pour objectif d'inciter les électeurs à s'inscrire sur les listes électorales en vue du scrutin du 26 mai. L'initiative de Twitter a fait grincer des dents l'administration française. "Twitter a donc décidé d'avoir une politique complètement jusqu'au-boutiste qui est de couper toute campagne dite de nature politique", a-t-on regretté à la direction du SIG. 

À lire aussi
Nathalie Loiseau, à l'Élysée le 30 janvier 2019 La République En Marche
Européennes 2019 : peu de Français font confiance à Nathalie Loiseau

Selon la loi française, les hébergeurs doivent notamment rendre public le montant payé pour des messages électoraux, et mettre à disposition des électeurs un registre en ligne avec les informations sur l'identité des promoteurs de ces publicités électorales

La nouvelle loi permet aussi à un candidat ou parti de saisir le juge des référés pour faire cesser la diffusion de "fausses informations" durant les trois mois précédant un scrutin national, à savoir "des allégations ou imputations inexactes ou trompeuses d'un fait de nature à altérer la sincérité du scrutin".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Twitter Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797348092
Twitter finit par autoriser la campagne du gouvernement pour les européennes
Twitter finit par autoriser la campagne du gouvernement pour les européennes
Le gouvernement souhaitait lancer une campagne afin de mobiliser les Français pour les élections européennes. Une initiative bloquée par Twitter, durant quelques jours, qui a opposé la récente loi fake news à l'État.
https://www.rtl.fr/actu/politique/fake-news-quand-twitter-bloque-une-campagne-du-gouvernement-7797348092
2019-04-02 19:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3mbE-oFmfSKiVGqL8DgiAA/330v220-2/online/image/2018/0209/7792192873_twitter-est-devenu-rentable-fin-2017.jpg