1 min de lecture Élections européennes

François-Xavier Bellamy dit avoir "beaucoup de compassion" pour Édouard Philippe

Tête de liste Les Républicains, François-Xavier Bellamy a déclaré lundi 13 mai avoir "beaucoup de compassion" pour Édouard Philippe, qui selon lui, défend un programme qui "renvoie à la gauche traditionnelle".

François-Xavier Bellamy
François-Xavier Bellamy Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin et AFP

Le ton monte entre La République en Marche et Les Républicains, à moins de deux semaines des élections européennes. Ce lundi 13 mai, François-Xavier Bellamy s'en est pris au Premier ministre, déclarant  sur France Culture qu'il a "beaucoup de compassion" envers lui car "il est aujourd'hui à la tête d'un gouvernement et il défend une liste dont la politique ne correspond pas du tout à ce qu'il avait porté le reste de sa vie politique".

Et l'adjoint au maire de Versailles ne s'est pas arrêté là. "Dans ce débat européen, dans ce qui est le coeur de la liste En marche, on voit qu'il y a en réalité quelque chose qui nous renvoie à la gauche traditionnelle", ce qui, pour lui ne convient pas avec le passé politique du Premier ministre, plutôt de droite. 

D'après lui, la proposition d'un budget de la zone euro est une idée d'une "politique classiquement de gauche", et permettrait en réalité "de faire financer par d'autres pays que nous la dette que nous avons accumulées pour faire en sorte d'organiser une redistribution à l'échelle de l'Europe". 

Cette droite du Trocadéro [...] n’a que des postures politiciennes à opposer à ceux qui font des choix courageux

Édouard Philippe
Partager la citation

La République en Marche et Les Républicains se disputent une part clé de l'électorat de centre droit, cruciale pour la suite du quinquennat. Édouard Philippe a, de son côté, multiplié les attaques contre le Rassemblement National de Marine Le Pen mais aussi contre son ancien parti des Républicains qui "n'a que des postures politiciennes à opposer". 

À lire aussi
Un électeur en train de voter (illustration) vote
Élections européennes : pourquoi y a-t-il eu autant de listes ?

Le Premier ministre a interpellé samedi 11 mai, à Strasbourg François-Xavier Bellamy en disant que "des racines, ça ne fait pas un projet, il faut lui rajouter des ailes".

Même si Les Républicains montent dans les sondages depuis plusieurs mois, La République en Marche, avec Nathalie Loiseau en tête de liste, est au coude-à-coude avec le Rassemblement National, mené par Jordan Bardella, en tête des sondages.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections européennes Premier ministre La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants