1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Entreprises soumises au passe sanitaire : "Nous répondrons présent", rassure Le Maire sur RTL
1 min de lecture

Entreprises soumises au passe sanitaire : "Nous répondrons présent", rassure Le Maire sur RTL

INVITÉ RTL - Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a réaffirmé son soutien aux entreprises impactées par la mise en place du passe sanitaire.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire le 18 novembre 2020 à Paris
Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire le 18 novembre 2020 à Paris
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Bruno Le Maire est l'invité de RTL du 28 juillet 2021
12:22
Bruno Le Maire est l'invité de RTL du 28 juillet 2021
12:22
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par William Vuillez

L'entrée en vigueur du passe sanitaire le 21 juillet dernier met en difficulté de nombreux secteurs comme les salles de cinéma, de théâtre, les parcs de loisirs, les salles de sport qui affirment avoir vu leur chiffre d'affaires baisser. "Nous les aidons", a affirmé Bruno Le Maire ce mercredi matin sur RTL. "Je veux rassurer tous ces professionnels, nous sommes toujours là".

"Nous avons maintenu les aides pour les mois de juin, juillet et août, le fonds de solidarité est toujours actif. À la fin du mois d'août, je recevrai l'ensemble des secteurs pour lequel le passe sanitaire est imposé", poursuit le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance. "Il n'est pas question d'abandonner qui que ce soit dans cette crise", dit-il. "Nous répondrons présent", martèle le ministre.

Le passe sanitaire freine-t-il l'économie qui repartait ? "Je ne crois pas. La réalité c'est que l'ensemble de l'économie française redémarre très vite et très fort. Il y a un certain nombre de secteurs où dans certains territoires, il peut y avoir des difficultés et c'est bien pour ça que nous avons décidé de maintenir les aides", explique Bruno Le Maire. 

Ces aides "ont suffi dans le passé. Je constate aussi que dans beaucoup de restaurants, on a des chiffres de reprise qui sont très bons", dit-il. "À tous ceux qui s'inquiètent, je leur donne rendez-vous le 30 août pour faire le point avec eux, regarder le chiffre d'affaires secteur par secteur. Nous répondrons aussi présent à la fin de l'été pour ceux qui ont été impactés", assure le ministre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/