1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron se prend un oeuf sur la tête au Salon de l'Agriculture
1 min de lecture

Emmanuel Macron se prend un oeuf sur la tête au Salon de l'Agriculture

Alors qu'il devait faire un point-presse Porte de Versailles, le candidat d"'En Marche !" a été la cible d'un jet d’œuf.

macron sia
macron sia
Léa Stassinet & Olivier Bost

Sa visite aurait presque pu passer inaperçue. Emmanuel Macron s'est rendu au Salon de l'Agriculture ce mercredi 1er février. Hasard du calendrier, il s'y est trouvé en même temps que François Fillon, en pleine polémique après sa conférence de presse, où le candidat a révélé qu'il serait convoqué par les juges d'instruction le 15 mars prochain, en vue d'une mise en examen

Moins scruté par les caméras que son adversaire de la droite, le candidat d'"En Marche !" a déambulé dans les allées, à la rencontre des agriculteurs tout en faisant honneur aux produits locaux. Mais sa visite a été perturbée au moment où Emmanuel Macron devait faire un point-presse. Selon plusieurs personnes présentes sur place, dont un journaliste de RTL, il a reçu un œuf en pleine tête près d'un stand d'ovins, ce qui a retardé sa prise de parole de quelques minutes. 

Interrogé quelques minutes après, l'ancien ministre de l'Économie a minimisé l'incident. "Cela fait partie du folklore", a-t-il déclaré. Il s'est félicité par ailleurs de "l'accueil chaleureux reçu" lors de sa venue. 

Depuis le Salon de l'agriculture Emmanuel Macron s'était exprimé en début d'après-midi devant les caméras, notamment sur l'affaire Fillon et les récentes déclarations du candidat de la droite. "Il a perdu ses nerfs et le sens des réalités", a estimé le candidat du mouvement "En Marche !". Emmanuel Macron a également réaffirmé son opposition à une trêve judiciaire, sur BFMTV. "Si certains proposent aujourd'hui une trêve, elle doit s'appliquer à tous les crimes et délits. (...) Si Marine Le Pen ou François Fillon proposent aujourd'hui une trêve judiciaire, je comprends donc qu'ils la proposent pour les délinquants, pour les criminels, parce qu'on ne saurait la réserver aux délinquants en col blanc ou à la simple classe politique", a-t-il fustigé. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/