2 min de lecture Parlement

Emmanuel Macron : le Congrès de Versailles a coûté 292.824 euros

Le président de la République avait promis à cette occasion de revenir "tous les ans" devant le Congrès pour "rendre compte" de son action.

Emmanuel Macron, le 3 juillet 2017 au château de Versailles
Emmanuel Macron, le 3 juillet 2017 au château de Versailles Crédit : ERIC FEFERBERG / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

C'était l'un des moments phares du début de la prise de fonctions d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. Le 3 juillet dernier, le Président avait réuni le Congrès à Versailles. Cette décision avait été critiquée par l'opposition qui y voyait une action du président jupitérien et surtout un coût engendré qui n'était pas indispensable. 

Dans un communiqué publié ce mardi 8 août, l'Assemblée nationale dévoile la somme de ce congrès : 292.824 euros. "Ce coût est partagé entre l'Assemblée nationale et le Sénat, ce dernier prenant à sa charge un tiers des dépenses communes", peut-on lire. Le chef de l'État avait convié le 3 juillet les 577 députés et 348 sénateurs à Versailles pour son premier discours de politique générale, boycotté par un certain nombre d'élus communistes et de la France insoumise.

Il avait notamment confirmé un certain nombre de réformes institutionnelles comme la réduction d'un tiers du nombre de parlementaires, dont une partie devraient être élus à la proportionnelle. Emmanuel Macron avait promis à cette occasion de revenir "tous les ans" devant le Congrès pour "rendre compte" de son action. 

131.757 euros pour François Hollande

Avant lui, Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient déjà usé de cette possibilité d'un discours au Congrès, offerte au chef de l'État depuis 2008 par la Constitution. Le 16 novembre 2015, François Hollande était venu devant le Congrès afin de "rassembler la Nation" après "l'épreuve" des attentats du 13 novembre à Paris. Un Congrès plus court et bien moins coûteux que les autres en comparaison, puisqu'il avait coûté 131.757 euros, dont 85.500 euros pour la captation vidéo de l'événement ou encore 5.950 euros de collations et boissons, selon un rapport du Sénat. Une somme qui ne comprend toutefois pas les dépenses non-communes (locations de cars, frais de taxi,...) assurées séparément par les deux chambres, et qui s'élevaient par exemple à 7.962 euros pour le Sénat en 2015. 

À lire aussi
Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et vice-président de la mission d'information parlementaire Covid-19 police
Violences policières : pourquoi la proposition de loi d’Éric Ciotti fait polémique

Le 22 juin 2009, Nicolas Sarkozy avait annoncé devant le Congrès un remaniement ministériel, et ouvert la porte à un relèvement de l'âge de la retraite. Le coût du rassemblement avait alors été estimé à approximativement 400.000 euros par le président de l'Assemblée de l'époque Bernard Accoyer, pour un Congrès qui avait duré toute la journée. Le Congrès du 21 juillet 2008,  pour la révision de la Constitution, avait coûté 231.571 euros pour une après-midi, selon les services de l'Assemblée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parlement Assemblée nationale Versailles
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants