1 min de lecture Grand débat

Emmanuel Macron estime avoir pris de "bonnes orientations" en début de mandat

Le chef de l'État s'est exprimé jeudi 25 avril lors d'une conférence de presse à l'Élysée pour donner un nouvel élan à son quinquennat tout en assumant "les bonnes orientations" prises jusqu'ici.

Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril 2019
Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril 2019 Crédit : ludovic MARIN / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Sa prise de parole était très attendue. Ce jeudi 25 avril, Emmanuel Macron s'est exprimé en conférence de presse depuis l'Élysée. Un rendez-vous crucial qui a vu le chef de l'État annoncer certaines mesures, comme la réindexation des petites retraites ou la réforme du CESE, et fixer un nouveau cap pour donner un nouvel élan à son quinquennat. 

Avant cela, le locataire de l'Élysée est revenu sur les revendications sociales portées par le mouvement des "gilets jaunes", le "sentiment d'injustice", d'"abandon" et la "crise de représentation" qui en émanent, concédant que le mouvement a permis de révéler des "angles morts" de la société" et la nécessité d'une "refonte de notre modèle".

Cela dit, Emmanuel Macron s'est refusé à revenir sur la ligne directrice de son quinquennat face aux inquiétudes citées. "Est-ce qu'on a fait fausse route ? Je crois tout le contraire", a t-il déclaré, assurant avoir pris "de bonnes orientations" et que les transformations en cours "ne doivent pas être arrêtées", mais "poursuivies" et "intensifiées". 

La réponse n'est pas dans le reniement, (...) mais dans la réponse aux questions profondes que se pose notre pays.

Emmanuel Macron
Partager la citation
À lire aussi
Les membres du Conseil économique, social et environnemental le 16 novembre 2010 à Paris écologie
La Convention citoyenne sur le climat "ne doit pas servir d'écran de fumée", dit Élodie Martini-Cousty

"Les premiers résultats commencent à être là", a-t-il assuré, faisant valoir que "plus de 500.000" emplois ont été recréés ces dernières années, "y compris dans le secteur industriel", mais aussi que les investissements et la croissance "supérieure à celle de bien de nos pays voisins", sont repartis à la hausse. Il n'y a donc aucune raison de changer le cap, selon lui : "La réponse n'est pas dans le reniement, (...) mais dans la réponse aux questions profondes que se pose notre pays", a-t-il estimé. 

>
Que faut-il retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron ? Crédit Image : ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : M6info | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grand débat Emmanuel Macron Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797435285
Emmanuel Macron estime avoir pris de "bonnes orientations" en début de mandat
Emmanuel Macron estime avoir pris de "bonnes orientations" en début de mandat
Le chef de l'État s'est exprimé jeudi 25 avril lors d'une conférence de presse à l'Élysée pour donner un nouvel élan à son quinquennat tout en assumant "les bonnes orientations" prises jusqu'ici.
https://www.rtl.fr/actu/politique/emmanuel-macron-estime-avoir-pris-de-bonnes-orientations-en-debut-de-mandat-7797435285
2019-04-25 19:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/kRul6x1cVeI5vDCam5wvJw/330v220-2/online/image/2019/0425/7797502328_emmanuel-macron-lors-de-sa-conference-de-presse-du-25-avril-2019.jpg