2 min de lecture Matignon

Édouard Philippe, Cyrano de Matignon

PORTRAIT - Le Premier ministre Édouard Philippe fait sa rentrée ce jeudi 27 septembre dans "L'Émission Politique" sur France 2. Il est en première ligne face aux élus locaux.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
L'Homme du jour du 27 septembre 2018 Crédit Image : Vincent LOISON / AFP / POOL | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Notre Premier ministre n'a pas toujours été grand. Quand il était petit, il était même franchement petit. C'est au lycée qu'il a poussé brutalement et sans grâce, lunettes de premier de la classe et oreilles décollées. Ça rigolait dans la cour de récré. Alors sa maman prof lui a fait lire la tirade des nez de Cyrano de Bergerac. Aujourd'hui encore, c'est son livre de chevet.

Comme le héros de Rostand, Édouard Philippe est un poète, un amoureux des mots. Quand il mariait ses amis à la mairie du Havre, il récitait le code civil en alexandrins. Son rituel, c'est de relire tous les dix ans la saga des Trois mousquetaires.

Il a la plume vive et acérée, deux romans à son actif, toujours la formule qui tue... Il manie également un sens de l'humour très british, avec option autodérision, et un petit brin de fantaisie aussi, avec sa collection de boutons de manchettes, qu'il porte en fonction des activités du jour.

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de son intervention télévisée du lundi 10 décembre 2018. Gilets jaunes
"Emmanuel Macron joue sa capacité à poursuivre son quinquennat", selon Alba Ventura

Un soldat prêt à se battre

Comme Cyrano, Édouard Philippe est aussi un soldat, prêt à se battre. D'abord, c'est un boxeur. Il s'est mis à la boxe à la mort de son père, il y a quatre ans. "Besoin de taper sur quelque chose", dit-il. Bien avant cela, il avait failli frapper Nicolas Sarkozy lors d'un meeting de l'UMP... Mais la bagarre, généralement, reste purement politique.

Une vocation : tout petit déjà, il regardait L'Heure de vérité avec Papa et s'imaginait en train de répondre aux journalistes. Son premier engagement est à gauche, avec Michel Rocard. Puis il aura deux mentors de droite, Antoine Rufenacht et Alain Juppé. Macron, il n'y croyait pas. Il l'a même bien flingué, pendant la campagne, ce "tribun adepte d'un populisme désinvolte", écrivait-il dans Libé.  "Ceux qui ne changent pas d'avis me fascinent", dit-il. Le voilà donc à Matignon... 

Une aptitude à rester dans l'ombre

Comme Cyrano, Édouard Philippe sait rester dans l'ombre. Il ne se vexe jamais. Premier de corvée, il assume parfaitement son rôle de fusible. Pas de frustration, pas de concurrence... "Le modèle de notre tandem, dit-il, ce serait Pompidou et De Gaulle". L'impopularité ne lui fait pas peur, il n'a pas besoin d'être aimé, mais veut être respecté. D'où parfois une certaine raideur.

Certains le disent froid, hautain, comme si son intelligence le plaçait au-dessus de tout et de toute le monde. D'autres évoquent une part de mystère. "Il est faussement évident, dit Gérald Darmanin. Il a la politesse du désespoir". Son ami Gilles Boyer parle de pudeur, une distance un peu flegmatique et amusée. Le risque, à force, c'est d'être transparent, de manquer de panache... Impensable, pour un Cyrano.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Matignon Édouard Philippe La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794962545
Édouard Philippe, Cyrano de Matignon
Édouard Philippe, Cyrano de Matignon
PORTRAIT - Le Premier ministre Édouard Philippe fait sa rentrée ce jeudi 27 septembre dans "L'Émission Politique" sur France 2. Il est en première ligne face aux élus locaux.
https://www.rtl.fr/actu/politique/edouard-philippe-cyrano-de-matignon-7794962545
2018-09-27 20:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/u4_oTnF1a5N7_uqCDvWYhA/330v220-2/online/image/2018/0518/7793434280_edouard-philippe-le-2-mai-2018-a-bourges.jpg