1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Éric Zemmour drague ouvertement le vote populaire
2 min de lecture

ÉDITO - Éric Zemmour drague ouvertement le vote populaire

Invité du Grand Jury RTL - LCI - "Le Figaro", le probable candidat à l'élection présidentielle a égrainé quelques propositions, comme le retour des 90 km/heures ou la fin du permis à points.

Eric Zemmour sur le plateau du Grand Jury ce dimanche 24 octobre.
Eric Zemmour sur le plateau du Grand Jury ce dimanche 24 octobre.
Crédit : RTL
Eric Zemmour veut toucher un vote populaire à peu de frais
02:58
Avec la suppression du permis à point, Eric Zemmour veut toucher un vote populaire à peu de frais
02:58
Olivier Bost - édité par Victor Goury-Laffont

Ce qui est bien avec Eric Zemmour, c’est qu’il ne s’est pas totalement départi de son côté commentateur. Quand il parle de politique, il raisonne à haute voix, en part de marché. Il a aspiré une part du vote Fillon aux Républicains, une part du vote Le Pen, et il en veut plus. Il a les bourgeois, comme il dit, les CSP+. Et il veut le vote populaire.

Leurs électorats avec Marine Le Pen sont complémentaires, et les deux candidats sont dans une concurrence frontale. Pour affaiblir la candidate du Rassemblement National, et continuer de progresser dans les sondages, Eric Zemmour a besoin d’aspirer encore l’électorat de la candidate du Rassemblement National.

Ensuite, Eric Zemmour l’a théorisé, toujours à haute voix, devant les anciens de la Manif’ pour tous la semaine dernière : pour réussir son entreprise, les bourgeois ne suffiront pas. Il lui faut un soutien populaire. Tout à sa stratégie, ouvertement assumée, il les qualifie même : il veut les ouvriers, les employés, les chômeurs.

Des mesures pour attirer l'électorat populaire

Eric Zemmour a même parlé de "ghetto" à propos de ces catégories. Il reproche à Marine Le Pen d’être devenu le Parti communiste des années 2020. Elle fait des scores honorables, mais ne dépassera jamais le vote purement protestataire, coincé dans son ghetto. Par la même occasion, cela lui permet d’utiliser un autre angle d’attaque contre Marine Le Pen. Il tente de la gauchiser.

À écouter aussi

Pour capter cet électoral populaire, Eric Zemmour a annoncé dans le Grand Jury vouloir supprimer le permis à point, revenir aux 90 kilomètres/heure, il ne rejette pas les doutes sur le réchauffement climatique, il veut "cesser d’emmerder les Français".

Ces mesures sont simples et ne coutent rien dans l’immédiat. Pour tenir les deux bouts de son électorat, Eric Zemmour ne se départie pas d’une vision très libérale sur le plan économique. Le pouvoir d’achat, ce n’est pas son truc.

La réponse de Marine Le Pen

Marine Le Pen réplique en répétant que "sauver la France", comme le martèle Eric Zemmour, "ça ne remplit pas les assiettes". Elle promet de rendre 200 euros par mois aux ménages.

La candidate du RN répète aussi qu’Eric Zemmour ne cesse de diviser les Français et elle dénonce un propos outrancier, brutal, excessif. Aujourd'hui, elle n'a plus que sa modération à lui opposer.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/