1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. ÉDITO - Coupe du monde 2022 : Alba Ventura salue le boycott d'Éric Cantona
2 min de lecture

ÉDITO - Coupe du monde 2022 : Alba Ventura salue le boycott d'Éric Cantona

L'ancien international français a appelé au boycott du Mondial au Qatar, au nom du climat et des travailleurs exploités.

Eric Cantona le 12 novembre 2014 à Paris, lors d'un entretien à l'AFP
Eric Cantona le 12 novembre 2014 à Paris, lors d'un entretien à l'AFP
Crédit : AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
ÉDITO - Coupe du monde 2022 : Alba Ventura salue le boycott d'Éric Cantona
00:01:54
UN POINT C'EST TOUT - Coupe du monde 2022 : Alba Ventura salue le boycott d'Éric Cantona
00:01:54
L'invité de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura - édité par Nicolas Barreiro

Coup de chapeau ce jeudi à Éric Cantona. Un footballeur ou ancien footballeur qui décide de boycotter la Coupe du monde au Qatar, ça ne court pas les rues. Autant dire qu'il y va franco le Canto, dans une lettre qu'il a publiée sur les réseaux sociaux.

D'abord, pour lui, le Qatar n'est pas un pays de foot. Ensuite, il dénonce une aberration écologique, avec tous ces stades climatisés, une horreur humaine avec tous ces travailleurs migrants exploités ou pire, morts sur les chantiers. Avec son langage fleuri qui le caractérise, il balance qu'il n'a donc pas envie de participer à cette mascarade : "que la France gagne ou perde, je m'en carre". 

Je ne dirais pas les choses comme Canto, mais c'est bien la première fois que je suis d'accord avec lui. Éric Cantona a certes été un grand joueur, le King de Manchester, mais son talent a souvent été gâché par un ego surdimensionné et un tempérament de feu. J'ai toujours entendu dire qu'il était cash, il est surtout sans filtre et parfois même très agressif. Il traite Deschamps de raciste parce qu'il ne sélectionne pas Benzema et Ben Arfa, il jette le ballon sur l'arbitre, il donne un coup de pied à un supporter… Un bel exemple pour les jeunes. Sans parler de son soutien à Didier Raoult. 

Malgré tout, quand il prend cette position radicale sur la Coupe du monde au Qatar, ce n'est pas sur un coup de tête. Certains disent qu'il aurait pu réagir il y a dix ans, pas seulement deux mois avant la Coupe du monde. Oui, tout le monde aurait pu réagir il y a des années. Mais à son niveau, avec son originalité et ses contradictions, il envoie quand même un signal. Sans doute que dans le futur, il n'y aura plus de Coupe du monde dans ces conditions. 

À lire aussi

Éric Cantona, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé. Mais quand il décide de se repasser les épisodes de Colombo à la place des matchs de foot, ça me le rend un peu plus sympathique. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.