1 min de lecture Transition énergétique

Écologie : Emmanuel Macron "a les intuitions", dit le maire EELV de Loos-en-Gohelle

INVITÉ RTL - Jean-François Caron, qui opère une véritable transition énergétique dans sa ville, presse le président de la République de s'appuyer "sur les réponses qui montent du local".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Écologie : Emmanuel Macron "a les intuitions", dit le maire EELV de Loos-en-Gohelle Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

Jean-François Caron est maire de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) depuis 2014. Depuis le début de son mandat, l'édile s'échine à opérer une véritable transition énergétique dans cette ancienne cité minière de près de 6.500 habitants. Un pari que l'élu est en passe de réussir, si bien que sa commune est érigée en modèle dans le monde entier.

Le membre d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) a reçu dans son bureau de l'Hôtel de Ville des personnalités venues d'Espagne ou de Corée du Sud, curieuses des méthodes employées par ce maire pour rendre sa ville éco-responable. Il compte parmi ses visiteurs l'économiste américain Jeremy Rifkin, mais aussi Emmanuel Macron.

L'édile a donné un conseil simple au président de la République lorsqu'il l'a rencontré : "Appuyez-vous sur les réponses qui montent du local." Selon Jean-François Caron, le locataire de l'Élysée évolue "dans une société bloquée". Le changement va donc nécessairement venir "de la base".

"On a besoin d'un président qui ouvre des espaces"

Le maire de Loos-en-Gohelle dépeint un président se trouvant "sur une ligne de crête". "Il est dans le moule, mais il a les intuitions", poursuit-il. Au terme d'une heure et demie de discussions "extrêmement intéressantes" avec Emmanuel Macron, Jean-François Caron a pu se forger sa propre opinion à propos du chef de l'État. 

À lire aussi
La centrale à charbon du Havre énergie
Énergie : quel avenir pour les centrales thermiques en France ?

C'est un président "qui cherche", reconnaît-il, avant de rappeler qu'il n'est pas encarté au sein de La République en Marche. "Il faut qu'il aille de l'autre côté de la rivière (...) On a besoin d'un président de la République qui ouvre des espaces, qui s'appuie sur les endroits où on invente', conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transition énergétique Écologie Environnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants