3 min de lecture Présidentielle 2017

Emmanuel Macron : "Je vais au contact, je ne reste pas calfeutré dans une voiture"

MINUTE PAR MINUTE - Le candidat "En Marche !" a répondu aux questions de la rédaction de RTL.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Emmanuel Macron, invité de RTL, vendredi 5 mai Crédit Image : RTL/Sipa/Julien Coquentin | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Abolition de la loi Travail !" Emmanuel Macron a été accueilli par une cinquantaine de militants syndicaux à Albi qui l'ont vivement interpellé sur la loi travail, au moment de débuter une visite dans une verrerie. "Du pognon pour ceux qui vous font vivre !", ont notamment scandé les syndicalistes, vêtus de vestes orange et brandissant pour certains des drapeaux de la CGT. Le candidat "En Marche !" a conversé quelques minutes avec les militants, défendant notamment sa volonté de renforcer les accords de branches ou d'entreprises, dans le sillage de la loi travail de 2016. 

"J'essaye d'expliquer pourquoi je crois à cette réforme qui va donner plus de place au dialogue social dans l'entreprise et dans la branche. J'y crois d'autant que j'investis 15 milliards dans la formation des gens. Je forme pour que vous puissiez changer de secteur, a plaidé l'ancien ministre de l'Économie. On peut partager des désaccords", a-t-il ajouté.

Accusé par une autre de "baratiner", le candidat a rétorqué: "Vous verrez que ça changera !" Emmanuel Macron avait été malmené la semaine dernière en rendant visite aux salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens, dont l'activité doit être délocalisée l'année prochaine en Pologne. Arrivé sous les sifflets après avoir rencontré l'intersyndicale, il avait débattu près d'une heure sur le parking du site. 

À lire aussi
Marine Le Pen en visite en Guyane en décembre 2016 présidentielle 2017
Marine Le Pen est-elle arrivée en tête dans les départements d'Outre-mer ?

Retrouvez l'intervention d'Emmanuel Macron sur RTL

8h57 - Concernant les élections législatives, Emmanuel Macron déclare : "Je ne demande à personne de déchirer sa carte mais ils devront s'inscrire aux législatives sous la majorité présidentielle. Si Manuel Valls se présente sous l'étiquette du Parti socialiste, il aura face à lui un candidat de la majorité présidentielle (...) Ni Les Républicains, ni le Parti socialiste ne sont dans cette majorité présidentielle"

8h55 - "Je ne suis pas là pour faire le diagnostic de la période passée. Les périodes et les circonstances sont différentes. Il ne faut pas perdre de temps et avoir en tête la gravité de la situation économique et le faire avec respect. Il ne faut pas perdre le fil de ce que l'on vécu tout au long de la campagne", ajoute-t-il.

8h52 - Et pour les retraites ? "La défiance est croissante. Les jeunes n'ont plus confiance dans le système. Le but est de construire la confiance dans le système. La réforme que je porte : je ne modifie pas l'âge et j'engage dès le début du quinquennat une réforme qui va mettre en place progressivement les choses. Chaque jeune qui entrera à la SNCF ou autre, entrera dans un régime unique. C'est une transition, parce que la retraite c'est du long terme", indique Emmanuel Macron

8h51 - Les propriétaires sont inquiets sur la taxation de leur patrimoine. "Il n'y aura aucune augmentation de la fiscalité immobilière, aucune modification, aucune augmentation", ajoute-t-il.

8h49 - Que propose Emmanuel Macron pour lutter contre le chômage ? "Si vous êtes chômeur et que vous l'êtes depuis longtemps, je vous forme. On ne le fait quasiment pas aujourd'hui. Vous êtes payé et soutenu. 15 milliards d'euros seront investis sur les chômeurs de longue durée et les jeunes. Je veux vous requalifier", explique Emmanuel Macron

8h48 - "Je suis concentré sur le deuxième tour. Je tiendrai l'engagement de renouvellement", dit Emmanuel Macron

8h45 - Emmanuel Macron ne souhaite pas s'exprimer sur son futur premier ministre : "Je n'en ai parlé à personne. Je travaille à l'équipe gouvernementale et la semaine prochaine y sera consacrée, si les Français me font confiance". 

8h43 - "Je souhaite présider tel que les textes de la Ve République le prévoit. Je ne serai pas ministre de tout, il faut savoir nommer et déléguer ses compétences. Je ne vais me retirer, un président de la République garde son pouvoir de nomination et il est engagé sur des chantiers prioritaires", ajoute le candidat

8h40 - "François Ruffin est un militant politique. Il est de la France insoumise. Je n'ai pas de leçons à recevoir. François Ruffin m'a vu derrière les grilles de Whirlpool. Il y a une partie des gens qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon qui voteront pour moi. C'est une règle démocratique et je ne vais pas m'en émouvoir (...) Je ne suis pas quelqu'un qui est dans l'insensibilité, je suis un homme d'écoute et de rassemblement (...) mais je suis également un homme responsable", ajoute-t-il. 

8h38 - "Marine Le Pen n'est porte-parole de rien. Elle exploite la colère et la peine. J'ouvre des voix de respect démocratique"

8h35 - "Quand on aspire à présider, on est le porte-parole des Françaises et des Français (...) Je vais au contact, je ne reste pas calfeutré dans une voiture. On partage des désaccords. C'est la démocratie. Je dis aussi que si on met de l'eau tiède et qu'on décide de ne pas faire, parce qu'il y a une minorité, on fait ce qu'on fait depuis trente ans : on ne règle aucun problème", dit Emmanuel Macron 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Emmanuel Macron La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788405962
Emmanuel Macron : "Je vais au contact, je ne reste pas calfeutré dans une voiture"
Emmanuel Macron : "Je vais au contact, je ne reste pas calfeutré dans une voiture"
MINUTE PAR MINUTE - Le candidat "En Marche !" a répondu aux questions de la rédaction de RTL.
https://www.rtl.fr/actu/politique/direct-video-emmanuel-macron-est-l-invite-de-rtl-matin-7788405962
2017-05-05 08:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BO2lG3zr_X12Jb1kOGdJzA/330v220-2/online/image/2017/0505/7788411076_presidentielle-2017-emmanuel-macron-invite-de-rtl-vendredi-5-mai-2017.jpg