1 min de lecture Var

Des "gilets jaunes" ont tenté de s'emparer du fort de Brégançon

La gendarmerie est intervenue pour bloquer une quarantaine de gilets jaunes qui tentaient d'investir le fort de Brégançon ce jeudi 27 décembre. La résidence d'été des présidents de la République française était a priori inoccupée.

Emmanuel Macron passe ses vacances au fort de Brégançon
Emmanuel Macron passe ses vacances au fort de Brégançon Crédit : Philippe Berthé / Centre des monuments nationaux
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini
et AFP

C'est une "action symbolique". Une quarantaine de "gilets jaunes" ont tenté ce jeudi 27 décembre en fin de journée d'investir le fort de Brégançon, la résidence d'été des présidents de la République française. C'est ce qu'a indiqué ce vendredi 28 décembre le maire de Bormes-les-Mimosas (Var), François Arizzi. 

"La gendarmerie est intervenue pour bloquer au niveau du hameau de Cabasson une quarantaine de 'gilets jaunes' qui voulaient aller dans le fort de Brégançon", qui était a priori inoccupé, a précisé l'élu, confirmant une information de Var-Matin. Dans ses colonnes ce vendredi, le quotidien détaille en photos le jeu du chat et de la souris qui s'est déroulé ce jeudi après-midi entre les manifestants et les gendarmes, aux abords du fort, situé sur une presqu'île. 

Tout a débuté avec un appel à la mobilisation lancé sur les réseaux sociaux avec la phrase : "Aujourd'hui, nous allons prendre le fort de Brégançon". Contacté, le service de presse de l'Élysée s'est refusé à communiquer le lieu où se trouve actuellement Emmanuel Macron. Selon François Arizzi, qui évoque une "action symbolique", ces "gilets jaunes" auraient l'intention de revenir sur place ce vendredi, pour tenter à nouveau d'investir le fort. 

À lire aussi
Un loup (illustration) Var
Var : un loup au comportement particulièrement "agressif" abattu près d'un camping

C'est du grand n'importe quoi

François Arizzi, maire de Bormes-les-Mimosas.
Partager la citation

"C'est du grand n'importe quoi, pour des gens qui veulent la démocratie, il faudrait déjà qu'ils commencent par respecter la propriété des autres", a accusé le maire de Bormes-les-Mimosas. Il dénonce notamment le fait que certains de ces "gilets jaunes" aient traversé des domaines privés pour tenter d'accéder à leur cible. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Var Gilets jaunes Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796068279
Des "gilets jaunes" ont tenté de s'emparer du fort de Brégançon
Des "gilets jaunes" ont tenté de s'emparer du fort de Brégançon
La gendarmerie est intervenue pour bloquer une quarantaine de gilets jaunes qui tentaient d'investir le fort de Brégançon ce jeudi 27 décembre. La résidence d'été des présidents de la République française était a priori inoccupée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/des-gilets-jaunes-ont-tente-de-s-emparer-du-fort-de-bregancon-7796068279
2018-12-28 16:41:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xoVoNE66tnaGW5kktJzJig/330v220-2/online/image/2018/0803/7794310822_emmanuel-macron-passe-ses-vacances-au-fort-de-bregancon.jpg