2 min de lecture Harcèlement

Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : Delphine Batho et Valérie Pécresse demandent également des explications à Michel Sapin

Au lendemain des révélations d'accusations de harcèlement sexuel contre Denis Baupin, Valérie Pécresse et Delphine Batho ont demandé des explications à Michel Sapin, pointé du doigt pour une affaire semblable.

Michel Sapin le 14 août 2015.
Michel Sapin le 14 août 2015. Crédit : JOHN THYS / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Les accusations de harcèlement, et même d'agressions, sexuels, portées à l'encontre du député écologiste Denis Baupin pourrait bien relancer une précédente affaire dans la classe politique. Le 22 avril dernier, Michel Sapin s'est retrouvé au cœur d'un scandale. Le ministre des Finances était pointé du doigt pour avoir "claqué la culotte" d'une journaliste

Si les faits remontent à plus d'un an, et avait été révélés dans une tribune cosignée par une quarantaine de journalistes dans le quotidien Libération, le nom demeurait jusqu'à peu inconnu. Mais un extrait publié dans le livre L'Élysée off a mis fin à ce triste suspense : "Ce ministre qui nous voyant penchées pour ramasser un stylo, ne peut retenir sa main en murmurant : 'Ah mais qu'est-ce que vous me montrez là ?' et qui fait claquer l'élastique de la culotte de la reporter en pantalon taille basse, c'est le locataire de Bercy."

Denis Baupin, "la partie émergée de l'iceberg"

Michel Sapin va-t-il se trouver pris dans la tourmente ? La question est en tout cas relancée, alors que l'information avait été quelque peu noyée par la disparition du chanteur Prince. Au lendemain des révélations d'accusations de harcèlement sexuel à l'encontre de Denis Baupin, certaines femmes politiques pointent également du doigt le ministre des Finances. Delphine Batho a en effet défini l'affaire Baupin comme "la partie émergée de l'iceberg" : "Maintenant, il faut faire le grand ménage. Il y a un ministre qui doit s'expliquer, présenter des excuses pour le moins", a-t-elle déclaré au sujet de Michel Sapin, bien que ce dernier a déjà contesté ces "allégations".

Une société immature où c'est encore la loi du plus fort qui sévit

Valérie Pécresse
Partager la citation

La députée socialiste et ancienne ministre n'est pas la seule à relancer l'affaire concernant Michel Sapin. Sur France InfoValérie Pécresse s'est dit "extrêmement choquée par les témoignages" de Sandrine Rousseau ou encore Isabelle Attard. "Les hommes politiques devraient être, vis-à-vis de ces pratiques de harcèlement sexuel, totalement exemplaires, et visiblement ce ne serait pas le cas", a critiqué la présidente du Conseil régional d'Île-de-France.

À lire aussi
Nicole Belloubet, ministre de la Justice, en juillet 2019 viol
Violences sexuelles : "On attend une réelle avancée de la Justice", dit Andréa Bescond sur RTL

Et sans le nommer, cette dernière est revenue sur le geste déplacé dont est accusé le pensionnaire de Bercy : "Si dans des partis politiques - j'ai entendu un ministre mis en cause par des femmes journalistes il y a quelque temps - ce que ça révèle de la société française, c'est-à-dire une société immature où c'est encore la loi du plus fort qui sévit et dans laquelle les femmes sont considérées non pas comme des êtres humains à part entière avec une égale dignité mais comme des personnes qu'on peut agresser". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Harcèlement Michel Sapin Denis Baupin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants