1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déchéance de nationalité : "Sarkozy doit apparaître comme le plus sécuritaire, Fillon comme le plus anti-gauche et Juppé comme le plus nuancé", dit Alain Duhamel
1 min de lecture

Déchéance de nationalité : "Sarkozy doit apparaître comme le plus sécuritaire, Fillon comme le plus anti-gauche et Juppé comme le plus nuancé", dit Alain Duhamel

REPLAY / ÉDITO - L'éditorialiste estime que les républicains utilisent le débat sur la déchéance de nationalité pour la primaire des républicains.

Alain Duhamel
Alain Duhamel
Crédit : Damien Rigondeaud
Déchéance de nationalité : "Sarkozy doit apparaître comme le plus sécuritaire, Fillon comme le plus anti-gauche et Juppé comme le plus nuancé", dit Alain Duhamel
00:03:31
Déchéance de nationalité : "Sarkozy doit apparaître comme le plus sécuritaire, Fillon comme le plus anti-gauche et Juppé comme le plus nuancé", dit Alain Duhamel
00:03:28
Alain Duhamel

Le débat parlementaire sur la révision constitutionnelle a commencé le 5 février au matin à l'Assemblée nationale. Un débat qui semble compliqué vu de l'extérieur. "Il y a un enchevêtrement des sentiments en réalité. Il y a des sentiments républicains très nobles, des sentiments ou des scrupules juridiques très compréhensibles, puis vous avez des arrière-pensées politiciennes très évidentes", explique Alain Duhamel. Pour lui, une bonne partie des députés socialistes entend régler ses comptes avec le président de la République. Tandis qu'à droite, les députés continuent la primaire des républicains par un autre moyen. "Donc Nicolas Sarkozy doit apparaître comme le plus sécuritaire, François Fillon comme le plus anti-gauche et Alain Juppé comme le plus nuancé". 

Mais pourquoi l'exécutif s'acharne à faire voter cette révision constitutionnelle ? "D'abord parce qu'en elle-même, elle n'a rien d'exceptionnel. On a l'air de considérer une révision constitutionnelle comme une originalité. Mais pas du tout ! Il y en a eu 22 depuis le début de la Ve République", explique Alain Duhamel, qui rappelle dans le même temps que "les 2/3 des articles de la Constitution ont été modifiés".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire