1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Débat national : taxation des Gafa, ISF... Karl Olive présente les doléances des Yvelines sur RTL
1 min de lecture

Débat national : taxation des Gafa, ISF... Karl Olive présente les doléances des Yvelines sur RTL

INVITÉ RTL - Le maire de Poissy Karl Olive présente les premières remontées des contributions des Français au grand débat national annoncé par Emmanuel Macron.

Karl Olive, maire de Poissy
Karl Olive, maire de Poissy
Crédit : RTL
Débat national : "Il ne faut pas imposer des thèmes aux Français", dit un maire
00:06:20
Débat national : "Il ne faut pas imposer des thèmes aux Français", dit un maire
00:06:21
Salomé De Vera

À quelques jours du début du grand débat national, des élus des Yvelines ont interrogé les administrés afin qu’ils puissent s’exprimer sur n’importe quel thème sous forme de contributions. Parmi ces élus, le maire de Poissy Karl Olive (Les Républicains) était l'invité de RTL ce mardi 8 janvier. "On a ouvert nos collectivités aux heures de la mairie, avec des registres à disposition de tous les administrés, sans aucune consigne", explique-t-il. Toutes les participations ont été déposées sur place, via une boite mail ou les réseaux sociaux. 

Qu'en est-il ressorti ? "Tout d'abord, sujet principal qui ressort à 30%, les Français souhaitent de l'expression démocratique directe" décrit Karl Olive, "de l'exercice de démocratie de proximité". Ensuite, ce sont les dépenses de l'État qui les intéressent : "la régulation, la transparence, la traçabilité", selon le maire qui conseille "il faut s'appuyer sur celles et ceux qui sont des courroies de transmission, comme les maires". Enfin, le débat devra porter sur l’exemplarité des élus.

En ce qui concerne l'absence de contributions sur la transition écologique, l'élu déclare :" il ne faut surtout pas imposer des thèmes aux Français, sinon ce débat est mort-né". "Nous, on nous parle plutôt de sécurité, de santé ou encore d'immigration", précise Karl Olive, en prévenant que ce dernier thème doit "être pris à bras-le-corps" si on ne veut pas que les extrêmes s'en saisissent". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire