1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Incidents au Stade de France : que reproche-t-on au préfet de police de Paris Didier Lallement ?
2 min de lecture

Incidents au Stade de France : que reproche-t-on au préfet de police de Paris Didier Lallement ?

PODCAST - Dans cet épisode de "Focus", Marion Calais se penche sur le préfet de police, Didier Lallement, à la suite des incidents au Stade de France avec Thomas Prouteau, chef du service police et justice de RTL et William Galibert, journaliste au service politique.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a affirmé ce mardi sa "confiance" au préfet de police de Paris Didier Lallement
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a affirmé ce mardi sa "confiance" au préfet de police de Paris Didier Lallement
Crédit : Thibault Camus / POOL / AFP
120. Didier Lallement, un préfet polémique
00:17:18
Marion Calais - édité par Jeanne Rouxel

Le sujet du jour. Au cœur de nombreuses polémiques depuis son arrivée en mars 2019 à la préfecture de police de Paris, Didier Lallement se voit, une nouvelle fois, pointé du doigt. En effet, la responsabilité du préfet dans les incidents qui se sont déroulés le 28 mai au Stade de France lors de la final de la Ligue des champions, est questionnée. Pour Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, cet événement remet en cause le rôle du préfet, au sein des forces de l'ordre. 

Entre des méthodes trop violentes, un manque de sécurité et une mauvaise stratégie policière… Les critiques à son égard sont virulentes. Face à ses accusations, ce représentant de l'État reste immuable et dément toute responsabilité. L'homme continue de défendre ardemment le travail de ses hommes. 

Pourquoi on en parle ? Que retient-on du parcours de Didier Lallement, depuis son arrivée à la préfecture de police ? Le préfet de Paris est-il devenu le symbole des violences policières ? Qu'est-ce qui lui est précisément reproché dans les incidents du Stade de France ?

Analyse. "Les trois problèmes qui ont été relevés sont : la canalisation des supporters, à la sortie du RER, des milliers de supporters bloqués, d'abord sous un tunnel puis après, devant le stade, et la fermeture de certains points d'accès, quelque chose qui n'était pas du tout souple et fluide. Ensuite, pendant ce parcage, l'arrivée de groupes de délinquants très nombreux, quasiment jamais vus en aussi grand nombre, à l'extérieur du stade, pour voler, dépouiller et aussi, essayer de s'introduire dans le stade, à la faveur de cet immense bazar. Et à ce moment là, l'usage des forces de l'ordre, de gaz lacrymogènes pour faire reculer ces intrus, alors qu'il y avait des familles, des enfants, des supporters, qui avaient déjà patienté pendant trois-quatre heures", explique Thomas Prouteau, chef du service police-justice à RTL. 


Abonnez-vous à ce podcast

>> Focus est un podcast d'actualité quotidien. Du lundi au vendredi, RTL prend un peu de temps, un peu de champ, pour mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, mieux comprendre notre époque, grâce aux reporters, correspondants et experts de RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire