1 min de lecture Remaniement ministériel

Darmanin à l’Intérieur : quels défis attendent le remplaçant de Castaner ?

Gérald Darmanin, anciennement au ministère de l'Action et des Comptes publics, a été nommé ministre de l'Intérieur, ce lundi 6 juillet, succédant ainsi à Christophe Castaner.

>
Darmanin à l'Intérieur : quels défis attendent le remplaçant de Castaner ? Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Alice Moreno
édité par Camille Descroix

Le gouvernement Castex a été dévoilé lundi 6 juillet. Si la nomination d'Éric Dupond-Moretti fait polémique, celle de Gérald Darmanin à l'Intérieur fait également vivement réagir. Il rêvait de mettre ses pas dans ceux de son mentor, Nicolas Sarkozy... Toujours sous le coup d'une plainte pour viol, cela n'est "pas un obstacle" à sa nomination a indiqué l'entourage du chef de l'État.

Il semble que les choses vont dans le bon sens, dit-on dans l'entourage du président. Il va devoir retisser des liens abîmés avec les policiers. Il est attendu de pieds fermes. "Je ne juge pas avant de le connaître mais qu'il ne compte pas sur moi pour lui faciliter le boulot", a déclaré Yves Lefebvre, secrétaire général d'Unité-SGP Police. 

"Je demande à Gérald Darmanin de nous recevoir en toute urgence et d'apprendre à connaître très vite le monde policier parce qu'il n'aura pas d'état de grâce. C'est une certitude. Aujourd'hui, il y a des attentes", a-t-il poursuivi au micro de RTL.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Remaniement ministériel Gérald Darmanin Ministre de l'Intérieur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants