1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Crise des migrants, relance du tourisme, liberté de la presse : les grands dossiers qui attendent Jean-Marc Ayrault
3 min de lecture

Crise des migrants, relance du tourisme, liberté de la presse : les grands dossiers qui attendent Jean-Marc Ayrault

ÉCLAIRAGE - Le nouveau ministre des Affaires étrangères doit, dès aujourd'hui et au cours des prochains mois, faire ses preuves sur des sujets complexes.

Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, le 1er avril 2014, à Paris. (archives)
Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, le 1er avril 2014, à Paris. (archives)
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

De retour sur le devant de la scène politique depuis un mois, Jean-Marc Ayrault a du pain sur la planche. Tandis que la crise des migrants nécessite des réponses urgentes à l'échelle européenne comme à l'échelle internationale et que la France doit rassurer ses touristes étrangers sur sa sécurité après les attentats de 2015, les missions de l'ancien chef du gouvernement, nommé chef de la diplomatie française suite au remaniement de février, ne manquent pas.

Ce lundi 7 mars donne à Jean-Marc Ayrault un aperçu du dynamisme qui va lui être nécessaire au cours des prochains mois.Le ministre a commencé sa journée par une rencontre avec le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) avant de s'exprimer sur la question des migrants. Le ministre doit en parallèle se tenir informé de l'avancé des discussions qui se tiennent dans le même temps au sommet UE-Turquie, à Bruxelles.

La crise migratoire, pièce-maîtresse de la politique Ayrault

Elle est sans doute le principal dossier sur lequel le ministre est attendu. La crise des migrants agite l'Europe et ses dirigeants. Le sommet qui réunit les représentants européens et turcs ce lundi 7 mars à Bruxelles est une étape importante dans la gestion de la crise migratoire. Interviewé par France Inter sur cette question, le patron du quai d'Orsay estime qu'il faut "aider la Turquie financièrement" pour lui donner les moyens de contenir le flot de réfugiés. La rencontre du jour a pour objectif de parvenir à un accord qui pourrait se conclure par un échange de bons procédés bancal, selon Dorothée Schmid, chercheuse à l'Institut français des relations internationales (IFRI). "Le dialogue entre Ankara et Paris ne fonctionne pas", estime cette dernière, tandis que l'Union européenne demande à la Turquie de contenir les migrants dans ses frontières, en échange d'une accélération de son intégration en son sein.

Le respect international de la liberté de la presse

La diplomatie a l'égard de la Turquie fait également surface dans le dossier de la liberté de la presse, sur lequel Jean-Marc Ayrault commence à plancher. Le ministre s'est prononcé lundi matin sur la prise de contrôle des autorités turques sur le quotidien Zaman, vendredi 4 mars. Le journal, jusque-là critique à l'égard du pouvoir présidentiel de Recep Tayyip Erdogan, perdrait ainsi de son indépendance. "On ne peut pas vouloir se rapprocher des standards européens et ne pas respecter le pluralisme de la presse. C'est une évidence et on le dit très clairement aux Turcs", a affirmé Jean-Marc Ayrault. Ce dernier a eu l'occasion d'en traiter ce 7 mars, au matin avec Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters Sans Frontières. Les deux hommes ont discuté ensemble de la question de la liberté de la presse et de la protection des journalistes.

Faire revenir les touristes étrangers

À lire aussi

La saison estivale approche et, après les attentats qui ont frappé la France en 2015, Jean-Marc Ayrault travaille sur les moyens de restaurer la confiance des étrangers - Japonais en tête - réticents à venir visiter l'Hexagone cet été. Le ministre des Affaires étrangères, également en charge du Tourisme, a annoncé le 1er mars qu'il comptait relancer ce secteur, qui emploie 1,2 million de personnes. Pour ce faire, il prévoit une campagne de promotion qui s'élève à 2,5 millions d'euros. Cette dernière prendra forme sur les réseaux sociaux et sites ou blogs de tourisme. Elle sera lancée dans une dizaine de jours.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/