1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : Sarkozy impatient et critique face à la stratégie vaccinale

Selon les informations de "L'Express", l'ancien président de la République souhaiterait une accélération de la campagne vaccinale avec l'ouverture de "vaccinodromes", à travers toute la France.

Nicolas Sarkozy, le 22 janvier 2021
Nicolas Sarkozy, le 22 janvier 2021 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Une campagne vaccinale trop lente ? Nicolas Sarkozy estime que la stratégie mise en place par Emmanuel Macron et son gouvernement pourrait bénéficier d'un coup d'accélérateur. Comme le rapporte L'Express, l'ancien président de la République piétine d'impatience. "Pardon, mais il faut créer des vaccinodromes partout !, estime-t-il. Comme j'avais fait !". L'ancien chef de l'État fait référence à la vaccination contre le virus H1N1 en 2009 à l'époque où Roselyne Bachelot était ministre de la Santé.

Concernant le vaccin Spoutnik V, là encore Nicolas Sarkozy fait part de son empressement. "Le vaccin Spoutnik, quand est-ce qu'il va le mettre sur le marché ? C'est cet après-midi qu'il faut signer !", aurait-il indiqué en petit comité, selon L'Express. Développé par la Russie, ce vaccin à vecteur viral est efficace à 91,6%. "En plus de la Russie, il est homologué dans une quinzaine de pays, dont le Bélarus, l'Arménie, le Venezuela, l'Iran, la Corée du Sud, l'Argentine ou encore l'Algérie", explique l'AFP. 

Au sein de l'Union européenne, si une "demande d'avis scientifique" a bien été soumise à l'Agence européenne du médicament, "le Spoutnik V ne fait pas encore l'objet d'une procédure d'examen en continu de ses données, étape préalable à une demande formelle d'autorisation", ajoute l'AFP. 

Toujours selon L'Express, Nicolas Sarkozy, 66 ans, aurait déjà été vacciné contre le coronavirus en janvier dernier, à l'hôpital militaire de Percy. Une information qui n'a pas été confirmée par son entourage et qui soulève plusieurs questions. En dehors du personnel médical, seules les personnes de plus de 75 ans peuvent se faire vacciner, "à l'exception des personnes atteintes de pathologies à risque".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Nicolas Sarkozy Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants