2 min de lecture Santé

Coronavirus : non, le futur certificat sanitaire ne sera pas obligatoire

FACT CHECKING - Le certificat sanitaire ne sera pas obligatoire, a précisé Thierry Breton sur RTL. Mais il permettra, selon lui, de "retrouver la capacité de vivre ensemble sans être un risque".

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : non, le futur certificat sanitaire ne sera pas obligatoire Crédit Image : JOHN THYS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Venantia Petillault

Dimanche 28 mars sur RTL, Thierry Breton a présenté le futur certificat sanitaire européen qui devrait permettre de voyager. Aussitôt des voix ont affirmé que ce document serait obligatoire et qu’il serait demandé dans les restaurants, qu'en est-il ?

Nom, prénom, date de naissance, vaccin, test PCR, vous pouvez circuler... Voilà donc le contenu de ce certificat sanitaire. Ce document sera mis en place d'ici mi-juin, avec un QR code sur votre portable ou un document papier, comme l’a expliqué le commissaire européen Thierry Breton. Immédiatement après la présentation de ce certificat sanitaire, sous les yeux embrumés de nos amis du grand jury, des messages soupçonnant un passage en force et une obligation se sont répandus. Il n’en est rien. 

La vaccination n’est pas obligatoire, le certificat sanitaire non plus. Thierry Breton a expliqué que "ceux qui ne voudront pas acquérir de certificat pourront continuer à bénéficier des ouvertures qui seront proposées". Tout le monde doit pouvoir continuer à se déplacer, s'il y a des mesures de quarantaine elles doivent être expliquées à la commission européenne,  mais selon la chaine LCI, dans un document de la Commission européenne sur le certificat vaccinal, on peut toutefois lire que les non-détenteurs d'un certificat "sont plus susceptibles d'être soumis à des mesures telles que la quarantaine par les États membres. Rien d’obligatoire mais plus contraignant.

Un document utile pour les restaurants ou concerts... ?

Beaucoup de messages ont affirmé que ça serait le cas. Par exemple Nicolas Dupont Aignan qui sur twitter écrit : "Aujourd’hui pour voyager, demain pour aller au restaurant… J’appelle à la résistance des Français contre ce projet discriminatoire et bureaucratique qui attente à nos libertés." Sauf que le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders, a précisé que ce serait aux États membres de décréter l’éventuel usage de ce certificat pour d’autres activités que les voyages (accès à des restaurants, spectacles, etc.).

À lire aussi
passeport
Les infos de 6h - Coronavirus : à quoi va ressembler le passeport sanitaire britannique ?

Donc par exemple, à partir du 15 juin prochain, un restaurateur ne peut pas utiliser le QR code de ce certificat sanitaire pour l’instant. Il faudrait que la France comme les autres pays européens précise que ça serve pour autre chose que les voyages. Il y aura d’autres tweets de Nicolas Dupont Aignan.

Un document qui existe déjà en Europe et ailleurs

Même si c’est une première, Israël a mis en place un passeport vert pour reprendre une activité normale et a signer un accord avec la Grèce et Chypre pour voyager. L’Islande et les Seychelles ont un passeport vaccinal, la Suède et le Danemark ont mis en place un coronapass... À l’avenir, y aura-t-il un document par zone géographique ? Comment imaginer un document mondial ? Et surtout que faire de son vieux passeport biométrique ? À suivre…

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants