1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : "Le confinement total pourrait être contre-productif", estime Bachelot

VU DANS LA PRESSE - L'ancienne ministre de la santé a affirmé le 24 mars que "l''on ne peut pas imposer en France ce que l'on a imposé à Wuhan", en parlant du confinement total.

Roselyne Bachelot à Paris le 27 octobre 2016
Roselyne Bachelot à Paris le 27 octobre 2016 Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
benoit
Benoît Collet Journaliste

"A Wuhan, on peut imposer à une population qui subit des contraintes démocratiques un certain nombre de choses. Il n'en est pas de même dans notre pays, qui est un pays de liberté, où le droit d'aller et de venir librement fait partie de notre culture". Pour Roselyne Bachelot, une restriction de circuler totale risque d'être très difficilement applicable en France.

"Je crains un risque d'échappement au confinement, où on pourrait avoir des mesures d'extrême confinement qui soient contre-productives", a-t-elle ajouté, sur le plateau de LCI. "On observe déjà un certain scepticisme, parfois même une démarche libertaire dans certains quartiers où l'opposition classique aux forces de l'ordre s'exprime par le non-respect des mesures de confinement", a précisé l'ancienne ministre de la santé.

Le 22 mars, deux syndicats de soignants, Jeunes Médecins et l’Intersyndicale nationale des internes en médecine (Isni), avaient déposé un recours en référé devant le Conseil d'État, qui a depuis été rejeté, dans le but de forcer le gouvernement à mettre en place le confinement total dans le pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Roselyne Bachelot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants