1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus : la fin du masque en extérieur au 1er juillet "si les conditions le permettent", dit Salomon
1 min de lecture

Coronavirus : la fin du masque en extérieur au 1er juillet "si les conditions le permettent", dit Salomon

INVITÉ RTL - Le directeur général de la santé a rappelé le calendrier et l'échéance du 30 juin, date à laquelle "un certain nombre de contraintes seront levées".

Jérôme Salomon est l'invité de Benjamin Sportouch
Jérôme Salomon est l'invité de Benjamin Sportouch
Crédit : RTL
Jérôme Salomon est l'invité de Benjamin Sportouch
10:48
Jérôme Salomon était l'invité de RTL du 14 juin 2021
10:48
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch
Journaliste

Jusqu'à quand le masque sera-t-il obligatoire en extérieur ? "Encore un petit effort de sécurité", répond Jérôme Salomon. Invité de RTL ce lundi 14 juin, le directeur général de la santé indique que le port du masque en intérieur restera obligatoire. "Il y a beaucoup plus de risques", rappelle-t-il. Il ne sera plus obligatoire en extérieur dès le 1er juillet mais "les mesures barrières demeurent, à savoir le lavage de mains, les distances et une vigilance dans les grands rassemblements", a-t-il ajouté. 

Et le couvre-feu ? Jérôme Salomon renvoie vers le calendrier qui est "cohérent et progressif". "On a plutôt des bonnes nouvelles. Ce week-end, nous sommes passés sous la barre des 5.000 cas. Tant mieux. Mais il faut encore être très vigilants et prudents", insiste-t-il. Le ministère de la Santé indique qu'"aucune décision n'a encore été prise" concernant le port du masque en extérieur.

Une autre interrogation concerne la vaccination : faut-il la rendre obligatoire ? Selon Jérôme Salomon, la situation actuelle est "optimale". "Nous avons toutes les doses disponibles, nous avons tous les centres ouverts, nous avons tous les créneaux disponibles (...) C'est vraiment le moment de se faire vacciner", explique-t-il. Quant aux vacances, il sera possible de repousser la date de l'injection de la deuxième dose. 

"On peut faire sa deuxième injection en revenant de vacances plutôt que de se dire qu'on va tout décaler. On a élargi le calendrier. On peut se faire vacciner un tout petit peu plus tôt et un peu plus tard", indique le directeur général de la santé. Il suffit de signaler que vous n'êtes pas disponible et un nouveau rendez-vous vous sera proposé. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/