1 min de lecture Santé

Coronavirus en Mayenne : le masque obligatoire dans 6 communes

À la demande du ministre de la Santé Olivier Véran, le préfet de Mayenne a rendu le masque obligatoire dans six communes du département.

Une femme portant un masque le 6 mai 2020 (Illustration ici à Grenoble).
Une femme portant un masque le 6 mai 2020 (Illustration ici à Grenoble). Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Alors que le nombre de cas de coronavirus a quadruplé depuis juin en Mayenne, le gouvernement a demandé au préfet de Mayenne de mettre en place "l'obligation de port du masque" dans les lieux publics clos "sans attendre" le 1er août, a indiqué jeudi 16 juillet Olivier Véran.

Quelques minutes plus tard, le préfet de Mayenne a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans six communes : Bonchamp-lès-Laval, Changé, L’Huisserie, Laval, Louverné, Saint-Berthevin. 'Cet arrêté a été pris en concertation avec les maires de ces communes concernées. Il est d’effet immédiat", précise la préfecture sur son site.

"Nous avons demandé au préfet de Mayenne de mettre en place un certain nombre de mesures, comme l'obligation de port du masque dans les lieux publics sans attendre la date du 1er août", pour faire face à l'épidémie, a précisé le ministre de la Santé pour qui la situation dans le département est "problématique". 

De plus, Olivier Véran a souligné que la capacité de tests va être augmenté en Mayenne. "Il y a, ne serait-ce qu'à Laval, quatre drive-test accessibles pour toutes les personnes qui souhaitent se faire tester, même sans ordonnance". En Mayenne, l'incidence - le taux de patients positifs par rapport à la population - est "supérieure à la moyenne nationale", a souligné le ministre sur France Inter.

À lire aussi
L'invité d'Alba Ventura Yannick Jadot
Néonicotinoïdes : "Il faut absolument s'en passer", selon Jadot sur RTL

Selon le bilan de Santé publique France publié mercredi la Mayenne a dépassé légèrement le seuil d'alerte avec 50,1 nouveaux cas pour 100.000 habitants détectés en sept jours. "Des clusters, des groupes de patients" sont "identifiés, les chaînes de contaminations sont traquées", a assuré Olivier Véran. Et de souligner que "la plupart sont dans des lieux clos ou confinés, dans lesquels on sait identifier les personnes malades".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Coronavirus France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants