2 min de lecture Pink floyd

Coronavirus : Blanquer relaye une parodie de "Pink Floyd" pour vanter les cours en présentiel

VU DANS LA PRESSE - Le ministre de l'Éducation nationale a publié dimanche une vidéo parodiant un célèbre titre des Pink Floyd, s'attirant les foudres de l'opposition et des syndicats.

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Florine Boukhelifa Journaliste

Dans la version originale, le chanteur et bassiste du groupe, Roger Waters, dénonce la vie dans les écoles et pensionnats britanniques. Cette fois, les paroles prônent le retour ou maintien des cours dans les établissements scolaires, malgré la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus, indique BFM TV.

Tournée en Californie, aux États-Unis, la vidéo montre un collectif d'adultes qui chante : "On déteste l’éducation en ligne / On a vraiment l’impression d’avoir perdu le contrôle / On ne se rappelle plus les maths et la physique / Si seulement ils nous laissaient tranquilles / Hey les gens, ramenez-les à l’école / Rester à la maison si longtemps, c’est si injuste et si cruel". Ces derniers sont rejoints par un chœur d'enfants : "On a juste besoin d’apprendre en chair et en os / On ne peut pas être sur internet toute la journée / On veut voir nos copains à l’école / On ne peut plus rester à la maison / Hey les gens, ramenez-nous à l'école / Au bout du compte, on n’est qu’une fenêtre de plus sur Zoom".

Une parodie mal accueillie

Pour répondre à Jean-Michel Blanquer, le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, a lui aussi publié une vidéo : les "ordres, contre-ordres, approximations" du ministère de l'Éducation nationale depuis le début de la crise sanitaire. 

"Après avoir refusé d'investir le moindre euro pour sécuriser les écoles, bidouillé les chiffres de contamination, allégé 3 fois le protocole sanitaire, Jean-Michel Blanquer rejette le distanciel sans le moindre argument en balançant une vidéo comme un vulgaire troll. LA HONTE!", a de son côté écrit le collectif des Stylos rouges.

À lire aussi
éducation nationale
Jean-Michel Blanquer est l'invité du Grand Jury dimanche

Certains politiques ont également réagi à la publication du ministre de l'Éducation nationale, notamment Olivier Faure. "Partout les enseignants, les directeurs d’établissements, les maires se démènent entre ordres et contre ordres. Le virus est à son plus haut depuis la 2e vague et Blanquer fait mumuse sur YouTube pendant que les parents angoissent", a remarqué le premier secrétaire du Parti socialiste.

Ifat Orgad, artiste américaine à l'origine de la vidéo a elle aussi réagi de manière ironique en insistant sur les différences de contexte épidémique entre les États-Unis et la France. "Je suis très heureuse que Monsieur Blanquer aie apprécié ma chanson, a-t-elle répondu au tweet du ministre. Pour autant, elle se base sur la situation de la Californie où je vis, et où nos professeurs sont déjà vaccinés. C'est assez différent de la situation en France." 

Cette polémique intervient alors que depuis lundi, tout cas de coronavirus détecté dans une école entraînera la fermeture de la classe concernée. Selon les chiffres du ministère, 3.256 classes étaient déjà fermées vendredi dans le pays. Et aucune date n'a été arrêtée pour que le corps enseignant puisse commencer à être vacciné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pink floyd École Éducation nationale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants