2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Bayrou favorable à "une petite équipe" plutôt qu'un gouvernement d'union nationale

INVITÉ RTL - Plusieurs hypothèses font état de la possible intention d'Emmanuel Macron de mettre en place un gouvernement d'union nationale pour sortir de la crise du coronavirus.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de François Bayrou Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Emmanuel Macron envisage-t-il un gouvernement d'unité nationale post-crise du coronavirus ? Le président de la République en a esquissé les premières lignes lors de son allocution du 13 avril dernier : "Dans les prochaines semaines, avec toutes les composantes de notre nation, je tâcherai de dessiner le chemin".

Selon Le Parisien, le président de la République pourrait vraisemblablement se tourner vers un gouvernement de "concorde". Ce dernier serait composé de différentes personnalités comme Nathalie Kosciusko-Morizet, Michel Barnier, Stéphane Le Foll ou encore Manuel Valls. Une façon de "rassembler pour mieux mobiliser" autour de "grandes figures venant de tous horizons"

Dès le 8 avril dernier, Jean-Pierre Chevènement avait appelé Emmanuel Macron à mettre en place "un gouvernement de salut public", dans Le Figaro.

La responsabilité doit être confiée à une petite équipe, comme Jean Monnet l'avait fait après la guerre

François Bayrou au Grand Jury
Partager la citation

Qu'en pense François Bayrou ? Ce proche conseiller du président de la République rappelle avoir "toujours défendu l'idée que dans les circonstances graves, l'union nationale était l'une des réponses". Invité lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI, le président du MoDem nuance en précisant que l'union nationale "n'est pas pour moi l'addition de partis qui sont en désaccord sur tout". "Je suis certain que si on le proposait, les formations politiques le refuseraient, explique-t-il. Ce qui est important, c'est que l'état d'esprit dépasse les intérêts partisans". 

À lire aussi
Le Vishalakshi Mantap à Bangalore en mai 2015 bien-être
Déconfinement : inspirez-vous des quatre lois de la spiritualité indienne

Faut-il alors constituer un gouvernement davantage sur des personnalités que sur des partis ? "C'est une possibilité", répond le maire de Pau pour qui la priorité est de "rebâtir une organisation politique". "La responsabilité doit être confiée à une petite équipe, comme Jean Monnet l'avait fait après la guerre", ajoute-t-il.  

Dans Le Monde, un visiteur du soir de l'Élysée rappelle que "la Constitution prévoit trois possibilités : un remaniement du gouvernement, la démission du premier ministre ou la dissolution de l’Assemblée nationale. Toutes les options sont sur la table". Faut-il changer de premier ministre ? "Les considérations pour remplacer un tel ou un tel sont des considérations sur lesquelles je ne pense même pas rentrer", esquive François Bayrou.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus François BAYROU MoDem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants