1 min de lecture Environnement

Convention citoyenne sur le climat : "On est là pour rappeler au Président sa promesse"

INVITÉE RTL - Laurence Tubiana, architecte des accords de Paris est co-présidente du comité de gouvernance de la Convention citoyenne sur le climat, qui s'est ouverte ce vendredi 4 octobre.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Convention citoyenne sur le climat : "On est là pour rappeler au Président sa promesse" Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Léa Stassinet

C'est une première dans la démocratie française. Ce vendredi 4 octobre s'est ouverte la "Convention citoyenne sur le climat", rassemblant 150 citoyens tirés au sort pour proposer des mesures de lutte contre le réchauffement climatique.

Mission affichée, proposer au gouvernement des mesures pour "réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% d'ici à 2030 par rapport à 1990", le tout dans un esprit de "justice sociale". "On est là pour rappeler au Président sa promesse et faire en sorte que toutes ces propositions soient considérées sérieusement, sans filtre", affirme sur RTL Laurence Tubiana, co-présidente du comité de gouvernance de cette Convention.

Emmanuel Macron avait en effet assuré qu'il soumettrait les propositions issues de cet événement aux législateurs. "L'idée principale, c'est que ces citoyens montrent qu'avec un peu plus de courage, on peut y arriver", explique Laurence Tubiana. "On sent la volonté d'y parvenir, je suis très optimiste", conclut la co-présidente du comité de gouvernance de cette Convention.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Changement climatique Climat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants