2 min de lecture Conférence sociale

Conférence sociale : le dialogue au point mort après le boycott de la CGT et FO

DÉCRYPTAGE - Le dialogue social est proche de la rupture après l'annonce du boycott de la CGT et FO pour la suite des discussions, mardi 8 juillet.

Jean-Claude Mailly en 2014.
Jean-Claude Mailly en 2014. Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Elles ont mis leur menace à exécution. La CGT et Force ouvrière ont annoncé ce lundi 7 juillet qu'elles ne participeraient pas à la suite de la Conférence sociale. Les deux organisations syndicales contestataires sécheront donc les sept tables rondes prévues mardi autour de neuf ministres au palais d'Iena, ainsi que le discours de clôture du premier ministre Manuel Valls. 

"Il ne mérite pas notre présence à ses côtés", a lancé le leader de la CGT Thierry Lepaon quand son alter ego de FO a fustigé un "vrai bug du dialogue social".

Dans la ligne de mire des deux syndicats de salariés, la décision de Manuel Valls de reporter l'entrée en vigueur du compte pénibilité de 2015 à 2016. Une annonce vécue comme une trahison par les leaders syndicaux, qui regrettent de ne pas avoir été prévenus en amont, et ont la sensation que le Premier ministre a cédé au chantage du patronat

À lire aussi
Emmanuel Macron lors de sa déclaration à l'Élysée, le 16 avril 2019 Emmanuel Macron
Grand débat : Macron pourrait annoncer une conférence sociale et environnementale

Pour eux, les désaveux s'accumulent. Si bien que le paysage social affiche aujourd'hui un visage inédit. Celui d'un gouvernement socialiste soutenu dans son tournant social libéral par le patronat et lâché par les syndicats de salariés.

Dialogue de sourds

La politique de la chaise vide de la CGT et FO, qui représentent plus de 40% des salariés syndiqués et cumulent plus d'un million d'adhérents à eux d'eux, est historique. Jamais en effet, même au plus fort de la défiance entre les syndicats et Nicolas Sarkozy, les organisations de défense des salariés n'avaient refusé le dialogue avec le président de la République lors d'un sommet social. 

Seul Bernard Thibault avait snobé les vœux présidentiels en janvier 2011. Ces défections s'ajoutent à celle de Solidaires, qui avait déjà annoncé son forfait la semaine dernière. Le tout au grand dam de la CFDT, qui a fustigé le "blocage" de la CGT.  

Cette troisième édition de la Conférence sociale avait valeur de test. Aujourd'hui se pose la question de l'utilité de ces deux jours de discussions, chers à François Hollande, homme de synthèse, soucieux d'ériger la négociation paritaire en mode de gouvernance

Le dialogue social rompu, cette grand-messe sociale ne devrait pas déboucher sur de grandes décisions. "À quoi sert une conférence si tout est annoncé avant ?", s'interrogeait Jean-Claude Mailly la semaine dernière avant d'affirmer qu'il "ne se passera rien" et que "ce sera sûrement la dernière sous cette forme", dans les colonnes du Figaro.

Malgré les boycotts syndicaux, François Hollande ne change pas de cap. Le Président estime que la conférence sociale aura été "utile", arguant que l'efficacité du dialogue social se mesure dans la durée.

>
La conférence sociale a-t-elle toujours un sens ? Crédit Média : Philippe Roy Cottancin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Conférence sociale Économie François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773095277
Conférence sociale : le dialogue au point mort après le boycott de la CGT et FO
Conférence sociale : le dialogue au point mort après le boycott de la CGT et FO
DÉCRYPTAGE - Le dialogue social est proche de la rupture après l'annonce du boycott de la CGT et FO pour la suite des discussions, mardi 8 juillet.
https://www.rtl.fr/actu/politique/conference-sociale-le-dialogue-au-point-mort-apres-le-boycott-de-la-cgt-et-fo-7773095277
2014-07-07 19:42:15
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rR1n91EOAfdFH3U6iXLvxQ/330v220-2/online/image/2014/0707/7773096178_jean-claude-mailly-a-son-arrivee-a-la-conference-sociale-lundi-7-juillet-2014.jpg