2 min de lecture Commémoration

Concert de Black M annulé à Verdun : "C'est un ratage sur toute la ligne", déplore Alba Ventura

REPLAY / ÉDITO - Pour la journaliste, cette affaire tourne au pataquès totalement ridicule et disproportionné.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Concert de Black M annulé à Verdun : "C'est un ratage sur toute la ligne", déplore Alba Ventura Crédit Image : QUINET/ISOPIX/SIPA | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

L'annulation du concert du rappeur Black M a rebondi une nouvelle fois mercredi 17 mai. Manuel Valls s'est empoigné à l'Assemblée nationale avec le député Les Républicains Hervé Mariton. Quant à François Hollande, il s'est dit prêt à mettre "les moyens pour sécuriser" le concert s'il devait être reprogrammé. L'enfer est pavé de bonnes intentions. L'intention de départ était bonne. L'idée de rapprocher les générations, c'est une bonne idée.

L'idée que les commémorations des 100 ans de la bataille de Verdun ne s'adressent pas qu'aux descendants des poilus, c'est aussi une bonne idée. Après tout, dans les tranchées, il y avait des blancs, des noirs et des arabes. L'idée de faire venir un rappeur à ces cérémonies, pourquoi pas ! Sauf qu'à cérémonie exemplaire, artiste exemplaire.

Pas ce qu'on attend de François Hollande

Certes, on ne peut pas traîner ses fautes toute sa vie. Comme l'ont rappelé certains, Aimé Césaire a écrit que "même le crayon du bon Dieu a une gomme". Mais c'est quand même compliqué de voir se produire sur scène à l'occasion de ces cérémonies un chanteur qui s'est moqué des Français, des juifs et des homosexuels, un chanteur qui a craché sur les valeurs de la République. Il n'est plus dans ce registre, c'est vrai. Maintenant il chante dans le film Aladin. Dans ce cas pourquoi ne pas lui avoir proposé de chanter La Marseillaise, comme l'a très bien suggéré Valérie Pécresse sur RTL.

C'est un ratage sur toute la ligne. Et surtout de la part du chef de l'État. Qu'il en soit à se demander comment il pourrait aider le maire de Verdun à "sécuriser" le concert s'il devait être reprogrammé, on rêve. Ce n'est pas ce qu'on attend d'un président de la République. On attend qu'il nous dise que pour cette commémoration de la bataille de Verdun, les valeurs de la République doivent être exaltées.

Une occasion manquée

À lire aussi
Rassemblement au Carillon le 15 novembre, l'un des lieux attaqués le 13 novembre commémoration
Les infos de 12h30 - 13 novembre : Paris en deuil, 4 ans après les attentats

On n'attend pas d'un président qu'il fasse de la logistique, ce n'est pas son sujet. Cela nous rappelle l'épisode Leonarda, lorsque François Hollande était intervenu pour dire que la jeune fille pouvait rentrer en France mais pas ses parents. Ce n'était pas de son niveau.

Le drame de cette affaire, c'est cette gauche morale qui est dans ses petits souliers face à une jeunesse qu'elle a perdue. Sous prétexte d'être moderne, originale, elle fait de la provocation à l'insu de son plein gré, dans un pays à fleur de peau. Elle permet au Front national d'allumer habilement la flamme, en s'octroyant le monopole de la Patrie, de la Nation, de la France. Triste séquence, parce que c'est une occasion manquée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commémoration Polémique Concert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants