1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Christian Estrosi "n'aime pas l'ancien Christian Estrosi"
1 min de lecture

Christian Estrosi "n'aime pas l'ancien Christian Estrosi"

Dans un entretien accordé au Parisien Week-end, le maire de Nice s'est livré sur les regrets de sa vie politique. Il a avoué détesté certains aspects de l'ancien Christian Estrosi.

Christian Estrosi, député-maire de Nice.
Christian Estrosi, député-maire de Nice.
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Sarah Ugolini

Christian Estrosi n'est pas tendre avec lui-même. C'est avec une certaine franchise que le maire de Nice (Alpes-Maritimes) revient sur son passé politique. Il confesse au Parisien Week-end ce vendredi 1er décembre qu'il "n'aime pas l'ancien Christian Estrosi, celui qui jouait le jeu des partis, qui acceptait de défendre parfois aveuglément les positions d'un autre, sans forcément partager son point de vue." Une confession surprenante mais qui va dans sa volonté d'émancipation de la direction des Républicains.

Le maire de Nice va plus loin dans son introspection en allant même jusqu'à dire qu'il "déteste le Christian Estrosi qui a voté en 1988 un projet de loi relatif au rétablissement de la peine de mort." L'élu semble regretter douloureusement ce passage de sa vie parlementaire. 

Il soutient Anne Hidalgo et sa politique à Paris

Après ces remises en question, Christian Estrosi a continué sa distanciation vis-à-vis de son parti dans son entretien. Alors qu'il s'était déjà montré politiquement proche d'Emmanuel Macron au cours de la campagne présidentielle, le maire de Nice n'a pas manqué cette fois de complimenter Anne Hidalgo et sa politique en matière de transports à Paris. "Qui peut critiquer sa volonté de réduire à néant les émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 ? Moi, je suis d’accord", a assuré Christian Estrosi.

Apaisé personnellement, le maire de Nice a aussi livré des détails plus personnels sur sa vie de jeune papa à 62 ans.  "J’adore mes grandes filles, mais j’étais jeune lorsque je les ai eues. Je n’imaginais pas que la vie m’offrirait la chance de partager à nouveau ces moments de joie. Aujourd’hui, comme je vis avec une femme qui travaille tôt le matin à la télé, c’est souvent moi qui m’occupe du réveil, des biberons : un bonheur !", conclut Christian Estrosi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/