1 min de lecture Attentats à Paris

Charlie Hebdo : 5 ans après, "rien n'a changé", déplore l'avocat du journal

Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi entraient dans la rédaction de "Charlie Hebdo" et abattaient 12 personnes. Cet attentat rassemblé des millions de personnes, dans la rue, pour défendre la liberté d'expression. Mais 5 ans plus tard, "rien n'a changé" pour l'avocat du journal.

>
Charlie Hebdo : 5 ans après, "rien n'a changé", déplore l'avocat du journal Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AFP | Crédit Média : Anne Le Henaff / RTL | Durée : | Date :
Anne Le Henaff
Anne Le Henaff édité par Camille Descroix

L'attentat avait fait 12 morts. C'était il y a 5 ans. La rédaction de Charlie Hebdo était attaquée sauvagement par les frères Kouachi. Vague d’indignation mondiale, élan de soutien, en quelques jours "Je suis Charlie" devient un signe de ralliement et le symbole d'une liberté d'expression que rien ne pouvait entraver. Pourtant, aujourd'hui, le constat est loin d'être réjouissant, selon l'avocat du journal Richard Malka.


"Je ne vois rien qui ait changé en bien, déplore-t-il. Je ne vois que des régressions. Aujourd'hui, quand on est philosophe ou politique, on ne peut plus s'exprimer dans les universités. Ce sont des syndicats étudiants qui le demandent", poursuit-il. Et d'ajouter : "On censure des pièces de théâtre, et ça ne vient pas de la justice ou de l'État mais d'apprentis révolutionnaires culturels. On renonce parce qu'on a peur."

"Aujourd'hui, qui ose encore publier des caricatures ? Qui ose critiquer les dogmes et les croyances ?, se questionne Richard Malka, Il ne faut pas le faire au nom de la sensibilité. C'est renoncer à ce que nous sommes et à l'esprit qui a fait que des millions de personnes ont manifesté le 11 janvier 2015", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Attentat Charlie Hebdo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants