2 min de lecture Front national

Ce qu'il faut retenir du discours de Marine Le Pen

Entre l'hommage à Jeanne d'Arc, les mesures anti-immigration et les critiques de la politique monétaire européenne, Marine Le Pen a livré un discours classique, non sans surprises.

Marine Le Pen durant son discours place de l'Opéra à Paris
Marine Le Pen durant son discours place de l'Opéra à Paris Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Yannick Sanchez
Journaliste RTL

Installée place de l'Opéra à Paris, Marine Le Pen a déroulé son programme pour le Front national à l'issue du traditionnel défilé en l'honneur de Jeanne d'Arc. Surplombant une foule de plusieurs centaines de personnes, son discours s'est ouvert sur un traditionnel hommage à "la pucelle d'Orléans", ne coupant pas avec la tradition qu'avait instaurée son père.

Jean-Marie Le Pen acclamé

Le président d'honneur du FN vibre toujours dans le cœur des militants. Juste avant que Marine Le Pen entame son discours, ce dernier est monté à la tribune pour saluer longuement la foule, une apparition qui n'était pas prévue initialement. Le visage crispé, la dirigeante frontiste a assisté muette et en retrait à cette scène, essayant de couper court au show de son père, sans succès.

Les Femen interrompent le discours

Trois militantes du mouvement féministe Femen s'exhibant seins nus depuis un balcon et faisant face à l'estrade, ont interrompu durant cinq bonnes minutes le discours de Marine Le Pen avant d'être violemment délogées par le service d'ordre du Front national.

Les militants frontistes n'ont pas apprécié le pied de nez des Femen, seins nus, marquées d'un "Heil Le Pen" au feutre noir. "Rentre chez toi sale pute", aurait crié un militant cité par un journaliste témoin de la scène, "sale négresse", aurait hurlé une autre. L'intervention du service d'ordre du Front national que l'on peut voir dans la vidéo ci-dessous a été particulièrement musclée.

À lire aussi
Adrien Quatennens invité dans Le Grand Jury le 8 mars 2020 élections municipales
Municipales 2020 : Quatennens préfère le cas par cas au front républicain

Les trois Femen ont finalement été interpellées avec un accompagnateur ainsi que trois personnes chargées de la sécurité du FN.

Diatribe anti-immigration

Le discours de Marine Le Pen s'est ensuite centré sur les thématiques classiques du parti frontiste. Charge anti-migrants, critiques de la politique monétaire européenne et lutte contre le chômage. Mais ce sont surtout ses propositions pour lutter contre "l'immigration massive" qui ont détoné : suspension de la construction de mosquées, déchéance de la nationalité des binationaux partis vers l'État islamique, obligation des prêches en français, rétablissement des frontières.

La dirigeante du FN a critiqué "l’immigration légale" qui "progresse à un rythme fou : 200.000 personnes par an, déjà sous Sarkozy, aujourd'hui sous Hollande et l'immigration clandestine qui explose et dont nous voyons ces derniers temps les conséquences les plus tragiques."

Elle a également rebondi sur l'actualité récente et l'interpellation de Sid Ahmed Ghlam, "ce monstre en devenir (...) arrivé en France grâce au regroupement familial" alors que "ce sont nos gouvernements UMPS qui ont permis à Sid Ahmed Ghlam de venir et qui lui ont permis de rester alors qu'il était fiché." Marine Le Pen n'a pas hésité à faire le lien entre la tentative d'attentat, les musulmans de France et les mosquées dont il faudrait "éclaircir les conditions de financement".

Les réactions de ses adversaires politiques ne se sont guère faites attendre. Le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé vendredi dans un tweet le "spectacle effrayant d'une extrême droite qui ne change pas". "Ce n’est plus mains propres et tête haute mais mains sales et tête basse", a lancé le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis au sujet des enquêtes judiciaires sur les finances du parti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Marine Le Pen Jean-Marie Le Pen
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants