1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Calme-toi" : échange très tendu entre Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer
1 min de lecture

"Calme-toi" : échange très tendu entre Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l'Éducation nationale, qui ne veut pas passer pour un "père Fouettard", a fait part de sa colère face à son collègue de la Santé.

De gauche à droite, Olivier Véran, Jean-Michel Blanquer et Jean Castex, le 31 mars 2021
De gauche à droite, Olivier Véran, Jean-Michel Blanquer et Jean Castex, le 31 mars 2021
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
"Calme toi" : échange très tendu entre Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer
00:02:12
"Calme toi" : échange très tendu entre Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer
00:02:12
William Galibert

Longtemps solide au poste, record de longévité à la clé, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer connaît une fin du quinquennat compliquée sur fond de crise Covid, avec une grève qui promet d'être exceptionnellement suivie jeudi pour dénoncer la "pagaille" dans les écoles. Face à la montée des appels à la démission, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a assuré mercredi que l'exécutif était "très en soutien" de son ministre avec qui il "avance en pack" dans cette crise.

Mais en coulisse, le ton est sérieusement monté entre le ministère de l'Éducation nationale et son collègue de la Santé, Olivier Véran. Jean-Michel Blanquer en a marre de passer pour le père Fouettard et l'a fait savoir en privé. Marre également du manque de solidarité d'Olivier Véran qui, a ses yeux, est également responsable des couacs à l'école.

"Calme toi"

Un clash a donc eu lieu entre les deux hommes en marge du Conseil des ministres, mercredi 12 janvier 2022. "Calme-toi", aurait lancé Olivier Véran à un Jean-Michel Blanquer démarrant les hostilités. En vain. Certains membres du gouvernement se sont même éloignés des deux hommes, mais ont bien tendu l'oreille pour ne pas louper une miette de la joute. Le début du Conseil des ministres a toutefois sifflé la fin de la récrée.

Une réunion au cours de laquelle le ministre de l'Éducation nationale n'aurait pas décroché un mot, selon un ministre. Sollicités par RTL, les deux ministères concernés n'ont souhaité faire aucun commentaire. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire