1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Brigitte Macron alerte contre le cyberharcèlement et les violences scolaires
1 min de lecture

Brigitte Macron alerte contre le cyberharcèlement et les violences scolaires

VU DANS LA PRESSE - Brigitte Macron a inauguré ce jeudi la conférence internationale de l'Unesco contre les violences scolaires et le cyberharcèlement au Mexique. Elle souhaite des mesures fortes, notamment de la part des GAFAM.

Brigitte Macron, masquée, pendant l'épidémie de coronavirus
Brigitte Macron, masquée, pendant l'épidémie de coronavirus
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Thibault Nadal

C'est un coup de gueule qui va faire date. Brigitte Macron va inaugurer ce mercredi, à distance et à travers une vidéo enregistrée, la conférence internationale de l'Unesco contre les violences scolaires et le cyberharcèlement qui commence ce jeudi dans l'État de Campeche au Mexique. 

Dans cette vidéo, que Le Parisien a pu consulté et qui dure quatre minutes, Brigitte Macron se tient debout dans une salle de classe, mais surtout la première dame se veut très offensive sur ces thématiques qui lui tiennent à cœur.

"Nous n'avons tous qu'un seul but : construire un avenir plus serein pour nos enfants et nos adolescents", alerte d'emblée l'ancienne professeure. Pour elle, "il est urgent de mettre en place des solutions pour protéger les moins de 13 ans, car l'âge d'accès aux réseaux sociaux n'est pas respecté", avant d'ajouter qu'une des solutions serait de pouvoir "supprimer plus rapidement les contenus jugés trop violents."

Pour Brigitte Macron, les GAFAM ont la clé pour mener cette lutte. "J’ai rencontré les responsables de Facebook, Instagram, Google, YouTube et TikTok. Ils ont fait des propositions qui sont de bonnes intentions. (…), mais on est encore loin. Cela n’est pas à l’échelle de l’immense problème qui ne fait que croître et se réinventer", regrette-t-elle.

Un engagement de longue date

À lire aussi

Cet engagement n'est pas nouveau pour la première dame. Déjà, l'année dernière, elle avait pour la première édition de cette conférence internationale de l’Unesco contre la violence scolaire et le cyberharcèlement, réalisée une vidéo qui avait fait grand bruit, en lisant les mots d’une jeune adolescente harcelée qui lui avait écrit. La vidéo avait tellement marché qu'Emmanuel Macron l'avait lui-même postée sur son compte Instagram. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/