1 min de lecture Manifestations

Aulnay, Bobigny, Argenteuil... "Où est passé Bruno Le Roux ?", s'interroge Thierry Solère

INVITÉ RTL - Le député Les Républicains assure que si François Fillon était président, "le gouvernement n'aurait pas autorisé cette manifestation".

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Aulnay, Bobigny, Argenteuil... "Où est passé Bruno Le Roux ?", s'interroge Thierry Solère Crédit Image : Johanna Guerra / RTLNET | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et Benjamin Sportouch

Depuis l'interpellation du jeune Théo, victime d'un viol présumé par un policier, la gronde se fait entendre. Les manifestations s'enchaînent dans les banlieues franciliennes. À Aulnay-sous-Bois, à Bobigny ou encore à Argenteuil, la population s'est emparée de la rue pour se faire entendre et dénoncer les agissements des forces de l'ordre. Des rassemblements qui ont rapidement tourné aux règlements de comptes : "Il n'y a aucune violence légitime, c'est à la justice de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé avec Théo mais c'est au gouvernement d'assurer l'ordre public", réagit Thierry Solère au micro de RTL.

Une situation qui interroge grandement le député Les Républicains. "La manifestation a été autorisée à Bobigny, je ne comprends pas pourquoi le gouvernement a fait cela et nous ne comprenons pas où est passé Bruno Le Roux", lance-t-il. Avant de poursuivre : "Il y a un ministre de l'Intérieur, on se demande ce qu'il fait depuis plusieurs jours. Si François Fillon était président, le gouvernement n'aurait pas autorisé cette manifestation".

Celui qui est dorénavant porte-parole de François Fillon déplore les nombreux débordements recensés. "C'est au gouvernement d'assurer l'ordre public dans le pays et de rappeler que la loi n'est pas facultative. On le voit encore à Argenteuil, les casseurs cassent tout et ont un sentiment d'impunité", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Aulnay-sous-bois Bobigny
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants