1 min de lecture Vacances

Assemblée nationale : fatigués, les députés estiment avoir besoin de vacances

Mobilisés tout au long de la session parlementaire extraordinaire, qui doit s'achever le 3 août, les élus le reconnaissent : ils sont fatigués.

L'hémicycle de l'Assemblée nationale (illustration).
L'hémicycle de l'Assemblée nationale (illustration). Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Ce n'est pas la peine de parler de rénovation de la vie politique si vous ne laissez pas les gens se reposer". Il y a quelques jours, Jean-Luc Mélenchon regrettait dans une vidéo publiée sur son blog la longueur de la session parlementaire extraordinaire. "On a tous annulé nos locations (de vacances, ndlr). Ils ne nous ont même pas dit à quel moment ça finit cette histoire". Le leader de la France insoumise (FI) n'est pas le seul à trouver le calendrier des députés trop chargé en cette période estivale. 

Ce mardi 1er août sur RTL, son collègue Adrien Quatennens, également député FI, a confié avoir lui aussi du "annuler des vacances pour les modifier", ajoutant que ce n'était "absolument pas grave". L'élu de 27 ans a cependant dénoncé la tenue de cette session extraordinaire, que le gouvernement aurait convoqué pour "faire passer les textes à la va-vite", afin "d'éviter qu'il y ait trop de prises de conscience dans le pays". 

Mais du côté de La République En Marche, le constat n'est pas bien différent. Nouvelle députée depuis le 21 juin dernier, Pascale Boyer a confié à Europe 1 être "extrêmement fatiguée". "Il n'y a aucun temps mort. C'est un rythme effréné", poursuit-elle. L'élue des Hautes-Alpes ne pourra pas se reposer avant le 9 août prochain, date à laquelle une session publique est prévue. Jean-Luc Mélenchon a d'ailleurs une nouvelle fois exprimé son mécontentement sur son compte Facebook. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vacances Assemblée nationale Jean-Luc Mélenchon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants