1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Arnaud Montebourg sur RTL : qu'est-ce que la CSG, que le candidat veut diminuer ?
2 min de lecture

Arnaud Montebourg sur RTL : qu'est-ce que la CSG, que le candidat veut diminuer ?

ÉCLAIRAGE - Souvent évoquée dans les projets de réforme fiscale des candidats aux différentes élections présidentielles, la Contribution sociale généralisée reste un grand mystère pour la majorité des Français.

Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration)
Une femme réglant ses impôts sur le revenu (illustration)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Léa Stassinet

"CSG". Trois lettres que les Français retrouvent chaque mois sur leur fiche de paie sans forcément savoir ce à quoi elles correspondent. Elles désignent la contribution sociale généralisée, un impôt destiné à financer la protection sociale. Elle lui rapporte environ 75 milliards d'euros par an, ce qui représente 16% de ses recettes. La CSG a permis la diversification du financement de la Sécurité sociale, qui reposait essentiellement sur les cotisations sociales. 

Cette taxe a été créée en 1990 par le gouvernement de Michel Rocard et s'applique à l'ensemble des revenus des personnes résidant en France. Elle concerne les revenus d'activité (salaire, primes, etc), tout comme les revenus de remplacement (pensions de retraite, allocations chômage...) mais également les revenus du patrimoine (revenus fonciers ou rentes viagères, par exemple) et les revenus de placement (revenus mobiliers ou encore plus-values immobilières). 

Cet impôt est prélevé à la source sur la plupart des revenus, sauf sur les prestations sociales et familiales. Au départ prévue comme une taxe transitoire, la CSG devait initialement être appliquée pendant cinq ans au taux de 1%. Elle a en fait été augmentée progressivement, atteignant le taux de 7,5% sur les salaires brut en 2015. Mais en réalité, 5,1% sont ensuite déduits de l'impôt sur le revenu. Son taux est variable, selon les revenus auxquels ils s'appliquent. Il passe par exemple à 8,2% pour les revenus du patrimoine.

Diminuer la CSG, la première décision de Montebourg à l'Élysée

Si la CSG revient souvent sur le devant de la scène dans les projets de réformes fiscales, c'est parce que c'est un impôt parfois contesté, voire jugé injuste. Cette taxe touche de manière égale l'ensemble des salariés, y compris les plus précaires. Invité de RTL ce mardi 3 janvier, Arnaud Montebourg a annoncé sa volonté de la diminuer dès son arrivée au pouvoir s'il était élu président de la République en mai prochain. Cette mesure concernerait "tous les salariés qui sont en situation d'être entre 1 Smic et 1,3 Smic, c'est-à-dire jusqu'à 1.500 euros net".

À lire aussi

Arnaud Montebourg veut baisser le taux de prélèvement "que le salarié ne voit pas" de 8% à 1%. "Le gain serait de 102 euros par mois pour une personne qui est au Smic. Pour l'année, c'est 1.220 euros de gain", a-t-il expliqué. À 1,3 Smic, la personne gagnerait 50 euros par mois et au-delà il n'y aurait plus de baisse. C'est une mesure destinée à effacer les mesures d'austérité fiscale".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.