1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Arnaud Montebourg sur RTL : "La classe moyenne n'est pas la priorité temporelle"
1 min de lecture

Arnaud Montebourg sur RTL : "La classe moyenne n'est pas la priorité temporelle"

INVITÉ RTL - L'ancien ministre de l'Économie assure que les classes moyennes ne sont pas oubliées dans son programme de décrue fiscale même si elles ne sont pas "la priorité temporelle".

Arnaud Montebourg, invité de RTL le 3 janvier 2017
Arnaud Montebourg, invité de RTL le 3 janvier 2017
Arnaud Montebourg a répondu aux questions des auditeurs le 3 janvier 2017
00:16:22
Arnaud Montebourg sur RTL : "La classe moyenne n'est pas la priorité temporelle"
00:16:35
Arnaud Montebourg sur le 5e mandat de député de Christian Paul : "C'est trop"
00:02:17
Yves Calvi & Claire Gaveau

Arnaud Montebourg fait de la "classe populaire" une priorité en vue de l'élection présidentielle 2017. Les classes "moyennes" devront être patientes, bien que le candidat à la primaire de la gauche assure au micro de RTL qu'il ne les oubliera pas. "Je veux organiser la décrue fiscale sur les revenus issus du travail, pour les indépendants, pour les classes moyennes lorsque l’activité économique sera repartie, c'est-à-dire lorsque nous aurons, par la relance économique et écologique que je propose, créé de l'activité. Ça concerne des millions de Français", a-t-il affirmé au micro de RTL.

Et de poursuivre : "Je vais être très clair : je commence avec le noyau dur de ceux qui travaillent dur mais n'arrivent pas à gagner correctement leur vie. C'est d'abord eux qui sont à l'honneur dans mon programme. Ensuite, nous étendrons la décrue fiscale au fur et à mesure que l'économie se remettra en marche". 

La classe moyenne devra donc être patiente si Arnaud Montebourg est élu président de la République en mai prochain. "Elle n'est pas la priorité temporelle. Ce n'est pas pendant les premières années mais nous annoncerons le plan de décrue fiscale", a-t-il lancé assurant qu'il refusait cependant "d'attendre la croissance. Avant de conclure : "Nous créons et nous investissons dans la croissance (...) Je n'attends pas la croissance comme nous attendons Godot, selon la pièce de Samuel Beckett. Nous allons plutôt la susciter et en créer les conditions". 

Sondage
*
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.