1 min de lecture Vidéo

Maurice Audin a été victime "du système institué en Algérie par la France"

Le président de la République va annoncer "l'ouverture des archives sur le sujets des disparus civils et militaires, français et algériens", indique l'Élysée.

>
Mort de Maurice Audin: la France reconnaît sa responsabilité Crédit Image : AFP / JACQUES WITT | Crédit Média : Natalie Handel, Frédéric Jeammes, Lise Bollot / AFPTV / AFP | Date :
Marie Sasin
Marie Sasin
et La rédaction de RTL

Emmanuel Macron va reconnaître, ce jeudi 13 septembre, que le mathématicien Maurice Audin est "mort sous la torture du fait du système institué alors en Algérie par la France", a annoncé l'Élysée. Le chef de l'Etat remettra une déclaration en ce sens à la veuve de Maurice Audin et annoncera "l'ouverture des archives sur le sujets des disparus civils et militaires, français et algériens".  

Maurice Audin a été torturé. Son corps n'a jamais été retrouvé et l'acte de décès n'a été établi que six ans plus tard, en 1963. Emmanuel Macron rend visite ce jeudi 13 septembre à Josette Audin, la veuve du mathématicien. 

L'affaire a été relancée cette année en février lorsque deux députés, Sébastien Jumel et Cédric Villani, ont demandé à ce que la lumière soit faite sur l'affaire. Ils ont appelé à "une parole forte au plus haut niveau de l'État".

Il s'agira de la première reconnaissance officielle de la torture de la guerre d'Algérie. "Jusqu'à présent la version officielle c'est que Maurice Audin s'était échappé et qu’il était décédé pendant son évasion, or de nombreux témoignages consolidaient l'idée que non il avait été arrêté et torturé", a expliqué Sébastien Jumel, au micro de RTL. 

À lire aussi
faits divers
Algérie : deux morts dans des feux de forêt et quinze personnes évacuées

"L'idée étant d'ouvrir les archives nationales et de permettre la reconnaissance de la responsabilité de l'État et de son armée", a-t-il ajouté.

C'est pour la France un moment historique

Cédric Villani, député REM de l'Essonne
Partager la citation

"C'est pour la France un moment historique parce qu'à travers le cas de Maurice Audin il s'agit d'avoir un moment de vérité pour tous ceux qui ont disparu, victime de torture. Personne ne l'avait fait, le président Macron a saisi le moment pour avancer sur ce dossier", a réagi Cédric Villani au micro de RTL.

Le député de la majorité est le président du jury du prix des mathématiques Maurice-Audin et membre du groupe parlementaire d’amitié France-Algérie

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Torture Histoire de France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants