3 min de lecture Dieudonné

Alba Ventura : "Valls a politisé l'affaire Dieudonné pour tenter de reprendre la main"

CHRONIQUE - En transmettant aux préfets une circulaire pour empêcher la tenue des spectacles de Dieudonné, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a lancé un combat politique et moral sur les valeurs.

>
Valls a politisé l'affaire Dieudonné pour tenter de reprendre la main Crédit Image : AFP / Philippe Huguen | Crédit Média : RTL | Date :
Alba Ventura
Alba Ventura Journaliste RTL

L'affaire Dieudonné a pris lundi une dimension inédite. Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a adressé aux préfets et aux maires une circulaire, qui est une sorte de mode d'emploi pour interdire ses spectacles. Alain Juppé l'a aussitôt appliquée à Bordeaux.

Le combat personnel de Valls

Une circulaire anti-Dieudonné, c'est du jamais vu. Manuel Valls en a fait un combat personnel. Il dit d'ailleurs qu'il "ne lâchera pas Dieudonné, spectacle après spectacle s'il le faut". Il veut être le premier à faire interdire Dieudonné sur scène. Le ministre pense qu'on a trop laissé faire, que l'on n'a pas pris réellement conscience de l'impact de Dieudonné.

Sur les valeurs, Manuel Valls a la nuque raide (tout comme Alain Juppé, d'ailleurs). Sur les discriminations, il ne transige pas. Souvenez-vous de la guerre qu'il avait mené contre le supermarché halal dans sa ville d'Evry....

À lire aussi
Dieudonné, le 20 mai 2017 à Paris montreuil
Montreuil : Dieudonné annule ses spectacles après un arrêté du maire

Dieudonné a été plusieurs fois condamné. Plusieurs maires ont tenté de faire interdire ses spectacles. Ça a très souvent échoué. Le ministre de l'Intérieur estime maintenant qu'il faut aller plus loin, qu'on n'a pas tout essayé contre un homme qui, dit Valls, fait prospérer "la haine du juif".

Un risque : l'effet boomerang

L'interdiction risque d'être retoquée par les tribunaux car en France, la liberté d'expression est sacrée. Cela explique que Dieudonné puisse être interdit à Lausanne, à Bruxelles et à Montréal, mais pas chez nous. Du moins, pas depuis 2009, quand il a découvert qu'il pouvait attaquer les interdictions de ses spectacles en référé, au nom de la liberté d'expression. Avant sa tournée de 2009, il avait été interdit une quinzaine de fois. D'ailleurs, il faisait venir les spectateurs dans son bus. Depuis cette date, il attaque systématiquement, et gagne à chaque fois.

Le risque, c'est l'effet boomerang, c'est-à-dire que l'opinion manifeste son désaccord vis-à-vis d'une forme de censure, ou que cette tentative d'interdiction attise la curiosité. Cela fait longtemps que le public de Dieudonné est sur internet. Ils sont très nombreux sur les réseaux sociaux.

Pour le ministre de l’Intérieur, c'est un combat politique et moral sur les valeurs. Manuel Valls a choisi de politiser l'affaire pour tenter de reprendre la main. Certains disent que cela risque de faire de Dieudonné une victime. C'est finalement ce que cherche l'humoriste depuis des années.Toute proportion gardée , il fait ce que faisait Jean-Marie Le Pen. Dès que l'on ne parle plus de lui, il pousse le bouchon le plus plus loin possible. Il use de la provocation à outrance. Chaque réaction, chaque procès le remet en selle et lui fait de la pub.

Dieudonné ne fait pas de l'humour, il fait du business

Gardons nous cependant de penser que Dieudonné est une victime. Il faut dire qu'on vient de lui offrir en trois semaines une campagne de publicité inespérée pour sa tournée. D'ailleurs à Nantes, le Zénith est déjà pratiquement plein. Ceux qui ont acheté leur billet viennent là pour rire, même si c'est de mauvais goût. Dieudonné ne fait pas de l'humour, il fait du business. Il a mis l’anti-sémitisme et l'anti-sionisme au service de son business.

Interdire les spectacles, c'est la solution, à condition de ne pas se placer sur le terrain de la morale. Il ne s'agit pas de dire que l'on n'aime pas ce que dit Dieudonné. La question, c'est : "Est-ce que ce qu'il dit est condamnable ?", "Est-ce que c'est un dérapage ou un procédé systématique d'appel à la haine ?"

Cette guerre que mène Manuel Valls est asymétrique. D'un côté, le droit ; de l'autre, le buzz, la provocation et l'anti-système. Le combat est déséquilibré, mais c'est un combat, car on ne peut pas se contenter de dire que l'on peut rire de tout.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dieudonné Manuel Valls Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7768588496
Alba Ventura : "Valls a politisé l'affaire Dieudonné pour tenter de reprendre la main"
Alba Ventura : "Valls a politisé l'affaire Dieudonné pour tenter de reprendre la main"
CHRONIQUE - En transmettant aux préfets une circulaire pour empêcher la tenue des spectacles de Dieudonné, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a lancé un combat politique et moral sur les valeurs.
https://www.rtl.fr/actu/politique/alba-ventura-valls-a-politise-l-affaire-dieudonne-pour-tenter-de-reprendre-la-main-7768588496
2014-01-07 08:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Zq0oWt-HENBrHGNg0bKOnA/330v220-2/online/image/2014/0107/7768588698_manuel-valls-a-prevenu-qu-il-ne-lachera-pas-dieudonne.jpg