1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Affaire Pegasus : un géopoliticien met en garde la France sur RTL
1 min de lecture

Affaire Pegasus : un géopoliticien met en garde la France sur RTL

INVITÉ RTL - Frédéric Encel, docteur en géopolitique et enseignant à Sciences Po Paris, auteur de l'ouvrage "Les 100 mots de la guerre" s'exprime sur l'affaire Pégasus, qui ébranle les relations diplomatique depuis plusieurs jours. Pour lui, cet incident doit faire figure d'avertissement.

Emmanuel Macron ferait l'objet d'un espionnage
Emmanuel Macron ferait l'objet d'un espionnage
Crédit : Idriss Bigou-Gilles / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Affaire Pegasus : pourquoi s'espionne-t-on, même entre pays alliés ?
07:21
Affaire Pegasus : pourquoi s'espionne-t-on, même entre pays alliés ?
07:21
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Romain Giraud

L'affaire Pegasus ébranle le monde de la diplomatie politique depuis plusieurs jours. On a en effet appris cette semaine qu'Emmanuel Macron, entre autres, aurait été espionné à travers ce logiciel qui sert, de base, à lutter contre le terrorisme. Après de telles révélations, tous les coups sont-ils permis ? Pour Frédéric Encel, docteur en géopolitique et enseignant à Sciences Po Paris "très clairement oui, tout le monde espionne tout le monde. Mais cela est comme ça depuis la nuit des temps... Ce qui est nouveau c'est l'utilisation de l'high tech."

Mais alors, le chef de l'Etat a-t-il négligé sa sécurité numérique ? A-t-il été trop imprudent d'utiliser un téléphone portable "classique" ? "Non car celui qui veut vous écouter et qui en a les moyens aura toujours un coup d'avance, répond le géo-politologue, il ne faut pas tomber dans la paranoïa collective, mais si la France, qui était leader il n'y a pas si longtemps que ça dans le télécom, ne met pas les moyens suffisants pour lutter sur ce terrain stratégique, on ne pourra s'en prendre qu'à nous-même" affirme-t-il. 

Si les relations sont au beau fixe entre la France et le Maroc et que l'incident devrait être clos rapidement, "une telle affaire pourrait avoir des répercutions majeures dans les années à venir, lance l'enseignant, si la France ne se prémunit pas contre de grosses puissances hostiles comme la Russie ou la Chine, le pays aurait de très sérieux problèmes, en terme de concurrence industrielle, en sécurité civile ou même militaire. Il faut faire des efforts budgétaires", conclut-il.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/