1 min de lecture Carlos Ghosn

Affaire Carlos Ghosn : "Une déstabilisation manifeste" dit Arnaud Montebourg sur RTL

Selon Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'Économie, "il y a une déstabilisation manifeste". Il a mis en cause le directeur général de Nissan pour ses propos.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Affaire Carlos Ghosn : "Une déstabilisation manifeste" dit Arnaud Montebourg sur RTL Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi et Marie Sasin

Selon Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'Économie, "il y a une déstabilisation manifeste". Il a mis en cause le directeur général de Nissan pour ses propos. "Le directeur général a eu des propos extrêmement durs il (...) sans avoir attendu que le conseil d'administration, qui se réunit en ce moment, se soit prononcé". 

"Il a annoncé la décision d'un conseil d'administration qui n'avait pas eu lieu, il y a là, à l'évidence, une manœuvre qui devra être sanctionnée".


"C'est un bien commun franco-japonais extrêmement précieux, dont la France comme le Japon ont profité à parité", a souligné Arnaud Montebourg à propos de l'alliance Renault-Nissan, en rappelant également que le groupe est le premier constructeur mondial. "C'est une grande réussite franco-japonaise".

À lire aussi
Carlos Ghosn, le patron de Renault-Nissan Renault
Renault-Nissan : quel avenir pour l'entreprise automobile ?

Je crois que la France doit prendre ses précautions pour préserver ce bijou

Arnaud Montebourg, à propos de l'alliance Renault-Nissan
Partager la citation

"C'est une alliance extrêmement fragile qui repose sur des participations croisées et surtout le respect de l'indépendance de chacun. Renault, Nissan, Mitsubishi travaille librement mais en même temps se mettent ensemble", a expliqué Arnaud Montebourg.

"Je crois que la France doit prendre ses précautions pour préserver ce bijou", a avancé l'ancien ministre en évoquant ce que représente cette alliance sur le territoire français et ses bienfaits sur l'emploi.

"C'est un équilibre fragile et il n'y a pas de légitimité à ce que cette alliance se modifie (...) ce serait contraire aux intérêts industriels, économiques, humains français comme japonais". "Le gouvernement doit prendre des précautions (...) pour que Renault et Nissan reste dans cet équilibre et surtout que Renault ne puisse faire l'objet d'aucune prise de contrôle".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Carlos Ghosn Arnaud Montebourg Renault
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795661968
Affaire Carlos Ghosn : "Une déstabilisation manifeste" dit Arnaud Montebourg sur RTL
Affaire Carlos Ghosn : "Une déstabilisation manifeste" dit Arnaud Montebourg sur RTL
Selon Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'Économie, "il y a une déstabilisation manifeste". Il a mis en cause le directeur général de Nissan pour ses propos.
https://www.rtl.fr/actu/politique/affaire-carlos-ghosn-une-destabilisation-manifeste-dit-arnaud-montebourg-sur-rtl-7795661968
2018-11-22 08:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eXsMZxss83Nw79TkZT7xBw/330v220-2/online/image/2018/1122/7795662030_arnaud-montebourg-le-22-novembre-2018.jpg